2 shadows : les ombres débarquent au Piranha Bar

Le jeudi 10 mai dernier, le groupe 2 shadows originaire de Vancouver a décidé de faire un passage par la ville de Montréal pour son Feed the shadow Tour. Retour sur une soirée ténébreuse.

La soirée s’est ouverte sur la première partie du groupe P.C.Pure, un psychotic glam rock couplé à des touches de Punk, originaire de Montréal. Le groupe composé de 3 membres a exécuté un set, rapide en temps, mais efficace par ses tempos. On pourrait même entendre du Transplants sur certains passages. Les pitch aigus du chanteur, qui semblent être du charabia incompréhensibles, donnent néanmoins une touche d’autodérision. Le band est dynamique mais reste très concentré sur ses instruments.

À la fin de la première partie, les choses se mettent en place très rapidement.

Les membres du groupe 2 shadows, qu’on a vu déambuler dans la salle pendant la soirée, se mettent immédiatement à préparer la scène. Quelques minutes plus tard, la lumière s’éteint. Les membres entrent un à un sur une soundtrack inquiétante. Malheureusement, comme pour le premier groupe, la salle est relativement vide pour accueillir 2 shadows. Et pourtant le concert vaut largement le déplacement. La mise en scène est très travaillée : jeux de vapeur, jeux de lumière, décorations divers et crâne en plastique composent le décor.

Les membres sont cohérents vestimentairement parlant et détiennent une vraie identité, un univers sombre et bien à eux. L’énergie est présente dès la première chanson, mais elle va se décupler au fil de la soirée lorsque le public, composé d’une dizaine de personnes, s’approchent de la scène. Le set est alimenté par des fines touches d’électro.

Vers la fin de la soirée, le groupe reprend Du Hast de Rammstein, de quoi attirer les personnes qui ne connaissent pas les chansons du groupe.

Finalement, la soirée s’est terminé vers 23H30 sur une note positive malgré le peu de présence des fans. Le set est passé très rapidement, à tel point qu’on aurait souhaité d’autres chansons.

Written by 

Journaliste et auteure d’un premier ouvrage - La beauté au naturel : produits d’ici et d’ailleurs- aux Éditions Vuibert, Leslie évolue dans le journalisme nature et la communication. Tout en restant profondément attachée à sa première passion, elle n’hésite pas à allier son amour pour la musique et son métier.

Sujets connexes

%d bloggers like this: