Le Fauré Quartett entre décibels et vélocité, des salves d’applaudissements

L’oeuvre de Fauré que le quatuor éponyme offrait à son programme du dimanche 17 mars du Ladies Morning Musical Club était ce qui m’avait intrigué ou amené à ce récital, car le compositeur français est un de ceux qui s’adressent aux plus raffinés parmi les musiciens, ceux capables des plus fines nuances. S’arroger le nom de Gabriel Fauré, en plus,…

Lire la suite

BOSCH DREAMS par Les 7 doigts de la main, en ouverture du Festival Montréal complètement cirque dès le 4 juillet

« UN SPECTACLE COMPLÈTEMENT FOU. UNE FÉÉRIE.  DU JAMAIS VU. » – EUROPE 1    « D’UNE BEAUTÉ PRODIGIEUSE… L’ÉMERVEILLEMENT EST TOTAL. »  – LE MONDE   ★★★★★ « UNE ŒUVRE SENSIBLE ET AMBITIEUSE. FOU, VERTIGINEUX, SURPRENANT, BEAU, ÉMOUVANT : UN SPECTACLE TOTAL À NE PAS MANQUER. » – TOUTE LA CULTURE BOSCH DREAMS par Les 7 doigts de la main en ouverture du festival, à la…

Lire la suite

Le pianiste Christian Blackshaw dans des sonates de Mozart de très haut niveau d’interprétation

Le pianiste britannique Christian Blackhsaw ne figurait pas au Dictionnaire des interprètes d’Alain Paris  jusqu’à cette édition du Nouveau dictionnaire de 2015 ni ne figurait-il à la série de 200 CDs intitulée Grands Pianistes du Vingtième siècle parue chez Philips au tournant de l’année 2000…néanmoins, il a offert, avec sobriété et élégance, son premier de deux récitals de ses belles…

Lire la suite

La très grande violoniste Anne-Sophie Mutter galvanise la foule montréalaise

Anne-Sophie Mutter

La célèbre violoniste allemande Anne-Sophie Mutter est apparue radieuse dans sa longue robe de soirée aux lignes distinguées, sur la scène elle-même joliment fleurie, sans doute pour l’occasion de sa présence à la Maison Symphonique  vendredi soir le 15 mars dernier. Munie d’un de ses deux précieux Stradivarius, elle a offert avec son fin et courtois accompagnateur, le pianiste Lambert…

Lire la suite

Avec Fils cherche père, si affinités de Maxime Landry peaufine sa plume d’écrivain. Profondément émouvant

Pour son quatrième roman,  Fils cherche père, si affinités, Maxime Landry a choisi d’aborder les thèmes de la quête identitaire, la filiation, l’adoption et la paternité. Pour se faire, il met de l’avant un jeune homme de 18 ans, avec un syndrome d’Asperger, à la recherche de son père biologique. Une histoire émouvante, troublante par moment et remplie d’humanité. Maxime…

Lire la suite
Print Share Tweet Follow Email +1 Share