30 seconds to mars à la Place Bell: un concert unique

Le groupe rock, 30 seconds to mars a arrêté sa tournée Monolith à la Place Bell à Laval, le vendredi 8 juin. Les bands Walk The Moon, Misterwives et Joywave assuraient la première partie. C’est sans le guitariste Tomo Milicevic que les frères Leto ont présenté le spectacle.  Le guitariste a quitté la tournée depuis le 16 mars pour des raisons personnelles.

Jared Leto, soliste, et Shannon Leto à la batterie ont offert à leur fan une heure trente de spectacle, sans rappel.  Un troisième musicien, guitariste et claviériste, en remplacement de Tomo était installé en retrait sur la scène. Le spectacle a débuté avec le groupe était enfermé dans une cage formée d’écrans géants lorsque de la section avant a émergé Jared Leto, portant un complet or scintillant ainsi que des gants rouges et des lunettes soleil.  Le band a débuté le spectacle avec la chanson titre de la tournée Monolith.

La liste des chansons sera composée de : Up in the Air, Kings and Queens,This Is War, Dangerous Night et la toute nouvelle Hail to the Victor.  Suite à la pièce instrumentale, Pyres of Varanas, Jared est réapparu sur scène debout sur l’écran géant supérieur interprétant The Kill (Bury Me).  De retour sur les planches,  il poursuivra avec le cover de Rihanna, Stay, suivi de City of Angels, Night of the Hunter et Walk on Water dédié aux fans du groupe qui les suivent depuis le début.

Le groupe aime bien être près de son public, dès le début du spectacle des gens assistent au spectacle en première loge, soit sur scène. Juste avant la chanson Do or Die, des fans sont invités sur scène comme juge dans un concours du public le plus bruyant et du meilleur chanteur.  En fin de soirée, Leto en invitera d’autres pendant la chanson Rescue Me et encore plus pendant la finale Closer to the edge.

Le chanteur s’adressera à la foule en s’écriant: »Bonsoir, Motherfucker, Bonsoir » sous les acclamations de la salle.  Il prononcera quelques mots en français à quelques reprises. Ses interventions avec le public sont brèves, mais le charisme de Jared Leto séduit la foule qui s’exécute à la moindre demande de ce dernier.  Que ce soit de sauter, s’accroupir avant de sauter encore plus haut, de chanter le refrain de la chanson This is war ou Dangerous Night. Le public est debout du début à la fin, dansant au son de la musique. Jared est lui-même particulièrement mobile, parcourant la scène et sautant à la moindre occasion.

La scène est complètement dénudée de décor, seulement les cinq écrans géants mobiles l’illuminent et la décorent, offrant ainsi un effet visuel unique et nouveau.

C’était la première fois que j’assistais à un spectacle de 30 seconds to mars et j’ai vraiment très appréciée.  Le concept des écrans géants servant d’éclairage, de mobilier et de décor est vraiment bien pensé et produit un effet spectaculaire.  Un groupe à suivre et à voir en spectacle.

Le groupe poursuit sa tournée aux États-Unis jusqu’au milieu août, il se dirigera ensuite vers l’Europe où une quinzaine de dates sont prévues.

Note : Le 11 juin Tomo a annoncé sur Twitter qu’il quittait le groupe

mm

Written by 

Passionnée de musique et de technologie de l’information depuis un très jeune âge, Annie découvre rapidement une nouvelle passion : les spectacles. Elle apprécie autant les spectacles intimes des artistes de la relève que ceux à grand déploiement des vedettes internationales sans oublier les pièces de théâtre, les comédies musicales et les événements sportifs. Ayant assisté à plus de 300 spectacles jusqu’à maintenant, en février 2016 elle écrit ses premières lignes pour un média et couvre les Francofolies de Montréal en tant que journaliste. Toujours à l’affût de nouveaux artistes de talents à découvrir et heureuse de pouvoir écrire des articles sur ces derniers en espérant toucher la curiosité des lecteurs afin qu’ils les découvrent à leur tour.

Sujets connexes

%d bloggers like this: