9e Festival de cinéma Les Percéides 23-27 août 2017

Percé Idées

C’est en présence du talentueux réalisateur et scénariste québécois Philippe Falardeau, qui agira à titre de porte-parole et d’invité d’honneur, que le Festival international de cinéma et d’art de Percé – Les Percéides en Gaspésie lancera officiellement le 23 août prochain sa neuvième édition en projetant en grande première gaspésienne le long métrage Le problème d’infiltration du cinéaste québécois hors norme Robert Morin.

Présenté en première mondiale la semaine dernière au Festival international de films Fantasia de Montréal, ce film étrange et envoutant nous plonge au cœur d’une journée atypique dans la vie du Dr Louis Richard interprété par le comédien québécois Christian Bégin qui signe ici une interprétation magistrale. Mentionnons que l’actrice gaspésienne Sandra Monast originaire de Rivière-au-renard en Gaspésie fait partie également de la distribution.

Dans ce film singulier, les chocs s’additionnent et fissurent peu à peu l’âme narcissique du protagoniste jusqu’à laisser l’horreur s’infiltrer dans son quotidien banal. La projection du film aura lieu à 19h00 à la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils. Notons également que la soirée d’ouverture présentera plusieurs courts métrages inédits, dont le film Mutants du cinéaste québécois Alexandre Dostie qui a gagné le prix du meilleur court métrage canadien lors du prestigieux Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre dernier. L’événement cinématographique se poursuivra du 23 au 27 août à la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils ainsi qu’au Centre d’art de Percé situé au cœur du village qui deviendra la deuxième salle de projection qui accueillera les cinéphiles du festival cette année. Mentionnons que le 9e Festival Les Percéides présentera cette année en première mondiale, nord-américaine, canadienne, québécoise et gaspésienne plus de 100 films en provenance de trente pays, ce qui constitue la sélection la plus dense de son histoire.

LE CINÉMA D’AUTEUR BRILLERA A PERCÉ : ENTRE PREMIÈRE GASPÉSIENNE ET PREMIÈRE MONDIALE

La grande majorité des œuvres présentées durant le Festival Les Percéides seront projetées pour la première fois en Gaspésie. Certains de ces films seront d’ailleurs en premières canadiennes, nord-américaines et même, mondiales. Du côté des longs métrages, mentionnons le premier long métrage Ava de la jeune réalisatrice française Léa Mysius qui sera présenté à Percé en première nord-américaine. Ce film enthousiasmant et à la beauté sauvage, lancé à la prestigieuse Semaine de la critique du Festival de Cannes en mai dernier et coprésenté à Percé en partenariat avec le Festival du Nouveau Cinéma de Montréal, raconte l’histoire touchante d’Ava (13 ans), en vacances au bord de l’océan quand elle apprend qu’elle va perdre la vue plus vite que prévu. Notons également le deuxième long métrage Beach Rats de la jeune cinéaste américaine Eliza Hittman qui sera projeté en première canadienne à Percé lors de la soirée de clôture du festival. Présenté cette année au prestigieux Festival du film de Sundance aux États-Unis, le long métrage suit Frankie, un adolescent désœuvré vivant aux abords de Brooklyn et tentant d’échapper à la morosité de sa vie quotidienne en traînant avec ses amis délinquants et en flirtant sur le net avec des hommes plus âgés.

DES FILMS QUÉBÉCOIS EN PREMIÈRE MONDIALE À PERCÉ

Du côté des courts métrages, quelques œuvres seront montrées en première mondiale au public gaspésien : le film expérimental Bulletin spécial de la jeune réalisatrice montréalaise Yousra Benziane, le drame touchant Cycloïde de Maxime Dupuis, le documentaire social Fly-in, Fly-out du réalisateur gaspésien Éli Laliberté, le film d’animation Remembering Romeo de la québécoise Marjorie Lemay, le projet d’art vidéo Under my Skin du cinéaste de Gaspé Duane Cabot, le documentaire poétique et ludique Laissez les bons temps rouler des cinéastes Guillaume Fournier et Samuel Matteau de Québec et finalement, les documentaires gaspésiens Barachois in Situ d’Olivier Poulin et Musical Improvisation at Land’s End de Kimber Sider.

FILMS INTERNATIONAUX MARQUANTS DE LA DERNIÈRE ANNÉE : MOONLIGHT, I, DANIEL BLAKE, TONI ERDMANN ET FRANTZ, EN PREMIÈRE GASPÉSIENNE

La sélection internationale réunira des films qui ont su passionner les critiques et le public au cours de la dernière année. D’abord, le drame social Moonlight du cinéaste américain Barry Jenkins, gagnant de l’Oscar du meilleur film, sera projeté en grande première en Gaspésie. Autre film marquant présenté en sélection officielle aux Percéides, I, Daniel Blake, du cinéaste vétéran britannique Ken Loach, le récipiendaire de la palme d’or au Festival de Cannes l’année dernière, sera également projeté en sélection officielle. La comédie absurde allemande et autrichienne Toni Erdmann de la réalisatrice Maren Ade, présentée en compétition officielle au Festival de Cannes l’an dernier et nommé à l’Oscar et au Golden Globe du meilleur film en langue étrangère cette année, sera également projetée à Percé. Autre première en Gaspésie, le cinéaste français de réputation internationale François Ozon présente dans Frantz un portrait d’entre-deux-guerres troublant et mystérieux empreint d’une direction de la photographie magistrale. Le film a été présenté en compétition officielle à la Mostra de Venise et a récolté plusieurs nominations aux Césars du cinéma français 2017.

Notons enfin que le succès international Juste la fin du monde réalisé par le cinéaste québécois Xavier Dolan, couronné du Grand Prix du Festival de Cannes l’an dernier et lauréat du Prix Iris du meilleur film au Gala du cinéma québécois cette année, sera également projeté au festival. Il s’agit d’une chance unique de voir cette œuvre sur grand écran avant la sortie du prochain film du réalisateur québécois plus tard cette année.

HOMMAGE AU PHOTOGRAPHE ROBERT DOISNEAU : PROJECTION DE ROBERT DOISNEAU, LE RÉVOLTÉ DU MERVEILLEUX EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE CLÉMENTINE DEROUDILLE

Le Festival Les Percéides est honoré de rendre hommage cette année à l’un des plus emblématiques photographes du 20e siècle : le français Robert Doisneau. Pour l’occasion, le documentaire Robert Doisneau, le révolté du merveilleux sera projeté en première gaspésienne. Cet hommage se déroulera en présence de la réalisatrice du film et petite fille du photographe, Clémentine Deroudille, qui signe ici son premier long métrage. Dans ce très beau et sensible documentaire, les spectateurs pourront en apprendre un peu plus sur le photographe Robert Doisneau, figure emblématique et artistique parmi les plus populaires du XXe siècle, tout en se familiarisant avec le processus à la fois créatif et personnel de la cinéaste. Après la projection du film à Percé, une ciné-rencontre se déroulera en présence de la réalisatrice qui abordera les enjeux de la photographie d’hier à aujourd’hui.

CLASSE DE CINÉMA ET CINÉ-CROISIÈRE AVEC PHILIPPE FALARDEAU

Le cinéaste québécois Philippe Falardeau qui agira comme porte-parole et invité d’honneur du Festival Les Percéides cette année sera à Percé pour présenter également son deuxième long métrage américain Chuck en grande première gaspésienne. De plus, il présentera une classe de cinéma d’auteur pour le public du festival suite à la projection de Monsieur Lazhar, réalisé en 2011 et adapté de la pièce de théâtre de l’auteure québécoise Évelyne de la Chenelière. Un film touchant et profond abordant l’exil dans toute sa complexité intérieure. Durant cette classe de maître, le réalisateur parlera de son travail de création, de scénariste et de réalisateur, présentera des séquences d’images inédites du film tournées lors des auditions et s’entretiendra avec le public du festival. Enfin, suite au succès de la classe de cinéma en mer donnée l’année dernière par la réalisatrice et actrice québécoise Carole Laure, le Festival Les Percéides renoue l’expérience et tiendra le samedi 26 août un cocktail en présence du réalisateur et porte-parole et invité d’honneur du festival Philippe Falardeau à bord du navire le Capitaine Duval II de Percé. Le bateau s’aventurera en mer près de l’île Bonaventure et du Rocher Percé et les passagers à bord seront invités à échanger sur leur passion du 7e art.

LE CINÉMA RUSSE D’AUJOURD’HUI : PRÉSENTATION DE LES NUITS BLANCHES DU FACTEUR

Le Festival Les Percéides présentera en première gaspésienne le film Les nuits blanches du facteur du cinéaste vétéran russe Andreï Kontchalovski. Le film, qui se déroule dans un village reculé russe où le facteur est le seul lien entre les habitants et le monde extérieur, a gagné le Lion d’argent du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise en 2014. La projection sera suivie d’une discussion avec les distributeurs Lolita Nagnibedovsky et Vladimir Buzov de Carusel film distribution Montréal qui parleront du contexte cinématographique russe actuel.

CINÉMA DE LA GASPÉSIE EN PRIMEUR

C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que le Festival Les Percéides présentera plusieurs films réalisés sur la péninsule au cours de la dernière année. Mentionnons entre autres le court métrage poétique L’air de vent du réalisateur Jonathan Tremblay mettant en scène une femme exilée au passé refoulé qui, pour apaiser ses tourments nostalgiques, écrit une lettre aux accents d’une bouteille à la mer. La projection sera précédée d’un 5 à 7 au bistro de la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils avec le réalisateur et les autres membres de l’équipe. Le drame familial Entre la mer et l’écorce sera projeté en présence du réalisateur Mathieu Cyr, du producteur Laurent Allaire et de l’acteur gaspésien Kevin Parent qui interprète le rôle principal tandis qu’un autre court métrage de la région, 7h, la mer, de Nguyen-Ahn Nguyen sera présenté en première gaspésienne. Notons également que le film d’animation Mamie de Janice Nadeau, récit personnel et touchant sur la rupture de la transmission, magnifiquement composé d’aquarelles peintes à la main, sera montré lors du festival.

CYCLE DE CINÉMA POLITIQUE À PERCÉ

Le Festival Les Percéides présentera cette année un cycle sur le cinéma politique québécois contemporain comportant trois longs métrages marquant de la dernière année. Une table ronde et discussion avec le public sera présentée aux cinéphiles en présence de plusieurs artisans du 7e art qui seront présents à Percé dont le réalisateur québécois Félix Rose pour son film Yes, l’actrice Charlotte Aubin pour le film Ceux qui font la révolution ne font que se creuser un tombeau des cinéastes Mathieu Denis et Simon Lavoie et le distributeur de films Francis Ouellet (Funfilm) pour le documentaire Le goût d’un pays.

COURTS MÉTRAGES D’ICI ET D’AILLEURS PRIMÉS DANS LES FESTIVALS INTERNATIONAUX

Plusieurs courts métrages seront projetés lors du 9e Festival Les Percéides en Gaspésie. Parmi ceux-ci, notons le film d’animation Vaysha, l’aveugle du Montréalais Theodore Ushev, gagnant du prix du jury au Festival international du film d’animation d’Annecy en France l’an passé et nominé pour l’Oscar du meilleur court métrage d’animation cette année, sera projeté en première gaspésienne. Également, Ce qui nous éloigne, court métrage français réalisé par le cinéaste chinois Wei Hu et sélectionné à la Mostra de Venise et au festival de Sundance aux États-Unis, sera présenté en première canadienne à Percé.

LA POPULAIRE CINÉ-PLAGE SERA DE RETOUR AVEC LA LA LAND

Le samedi 26 août, le Festival Les Percéides invitera la population à la projection du film La La Land du réalisateur américain Damien Chazelle mettant en vedette Emma Stone et Ryan Gosling. Cette comédie musicale originale relate l’histoire de Mia, une aspirante actrice, et de Sebastian, un musicien de jazz dévoué, qui ont du mal à joindre les deux bouts dans une ville réputée pour briser les espoirs et les cœurs. La projection aura lieu près du quai de Percé en bordure de la mer.

LA COMPOSITION DU JURY : CLAUDE CHAMBERLAN SERA LE PRÉSIDENT DU JURY

Cette année, le jury du Festival Les Percéides sera présidé par le Québécois Claude Chamberlan, cofondateur et directeur de la programmation du Festival du Nouveau Cinéma et du Cinéma Parallèle à Montréal. Il sera accompagné de l’actrice québécoise Charlotte Aubin qui viendra par le fait même présenter en première gaspésienne (hors compétition) le dernier film des cinéastes Mathieu Denis et Simon Lavoie, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (prix du meilleur long métrage canadien au dernier Festival international du film de Toronto), dans lequel elle joue. Le trio sera complété par Jason Béliveau, critique de films originaire de la Gaspésie et directeur de la programmation de l’organisme de diffusion cinématographique Antitube à Québec. Le jury décernera plusieurs prix dont le Grand Prix du Jury du Festival Les Percéides, le prix du meilleur film de la Gaspésie et un prix pour le meilleur documentaire canadien d’une valeur de 5000$ en partenariat avec l’Office National du Film du Canada (ONF). La soirée de clôture se déroulera le dimanche 27 août prochain à 19h00 dans l’enceinte de la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils (Percé).

3e GRANDE RENCONTRE DES ARTS MÉDIATIQUE EN GASPÉSIE

La Grande rencontre des arts médiatiques en Gaspésie est une initiative du festival qui en sera à sa troisième édition cette année à Percé. Elle vise à créer un événement rassembleur centré sur les arts médiatiques et les pratiques expérimentales contemporaines qui en découlent. Cette année, sous le commissariat de la québécoise Esther Bourdages, l’événement comportera un programme de films, une table ronde avec les artistes présents et une performance sonore inédite sur la plage de Percé. Plusieurs invités seront présents, dont la musicienne et artiste sonore d’origine gaspésienne Kathy Kennedy, qui performera Marche sonore, un tour guidé qui ouvrira les oreilles des participants au paysage sonore de Percé. Les artistes et cinéastes expérimentaux Fanie Pelletier, Anne-Marie Bouchard, Charlotte Clermont, Guillaume Vallée et Charles-André Coderre seront également de la partie afin de présenter leurs plus récentes offrandes.

INFORMATIONS PRATIQUES

Billets pour les projections des films de la sélection officielle en salle : 9$

Passeport pour le festival : 60$ en prévente, 75$ après la prévente

5@7 au bistro de la Vieille Usine et rencontre avec les cinéastes et les invités du festival : Gratuit

Info festival Les Percéides : info@perceides.ca – www.perceides.ca

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: