Ariane Moffatt … électrisante

Le MTelus accueillait Ariane Moffatt vendredi soir, pour la première de sa nouvelle tournée Petites mains précieuses. Toujours très à l’aise sur scène, la prolifique auteure-compositrice- interprète a rapidement transformé le parterre en piste de danse. Au son de sa musique électro, les spectateurs ont été charmés.

 

Les Louanges qui fait dans le pop chill assure la première partie du spectacle. Le multi-instrumentiste, Vincent Roberge, l’unique membre des Louanges entre en scène dès 20h30 accompagné par trois musiciens.  Il a offert un spectacle qui a comblé les spectateurs.

Après une courte attente, la tant attendue Ariane Moffatt entre en scène sous une bulle semi-transparente pour l’interprétation de la chanson Souffle pour deux, extrait de son tout dernier album Petites mains Précieuses. Les effets d’ombre et lumière sous la bulle laissent percevoir les silhouettes d’Ariane Moffatt et de ses musiciens, on est instantanément séduits.

Dès les premières notes de la chanson, Les Apparences, la bulle s’ouvre en deux.  Ariane Moffatt y est debout derrière ses claviers, vêtue d’un survêtement noir et jaune fluo ainsi que d’un chandail et cuissard noirs, la couleur du t-shirt de Mélissa Lavergne, aussi co-animatrice et percussionniste de l’émission Belle et Bum à Télé-Québec, est assortie au manteau d’Ariane. Sous l’éclairage stroboscopique, la couleur de leurs vêtements devient éclatante.

Ariane est accompagnée par son collaborateur de longue date, Joseph Marchand à la guitare, Philippe Brault à la basse, Maxime Bellavance à la batterie, et Mélissa Lavergne aux percussions.  Elle enchaîne rapidement avec la chanson La statue. Puisrejointe par Sylvia Cloutier reconnue pour ses chants de gorge, les deux femmes interprètent la chanson Pour toi.  Lors de la chanson Debout, le public chante en cœur.  La salle est survoltée, les applaudissements et les cris d’appréciation sont persistants. Ariane qui s’adresse pour la première fois aux spectateurs, admet ne pas avoir appris comment réagir à ces démonstrations d’amour.

C’est avec la chanson Cyborg qu’elle poursuit la soirée.  Elle enchaîne avec le cover de Sade, The Sweetest Taboo, qu’elle a intégré au spectacle par pur plaisir. Elle poursuit avec des chansons de son dernier album, Pneumatique noir, N’attends pas mon sourire et Viaduc.  Après s’être débarrassée de son survêtement, elle entame, In your body, cette fois elle joue de la guitare. Elle a rarement quitté son poste derrière le clavier. À de rares occasions, elle s’est avancée en avant-scène afin de chanter quelques lignes de ses chansons ou tendre le micro aux spectateurs chantant ses chansons.

De retour à ses claviers, elle interprète, Retourne chez elle.  Ensuite, elle offre une version R&B/Gangsta de Je veux tout. La fête n’est pas terminée, elle conservera les chansons Réverbère, O.N.O et Miami pour la finale du spectacle.

Au rappel, Ariane est vêtue d’une robe de chambre noire. Assise au piano, elle interprètera Imparfait. Elle profite du moment pour remercier son équipe, maison de disque, etc. de leur collaboration et participation au projet. Puis, l’espace d’un instant, elle se transforme en Gregory Charles afin d’offrir à ses fans, une chanson de leur choix. Pourvu que « la chanson fasse partie de son répertoire et qu’elle soit incluse dans son cartable », dit-elle, sourire aux lèvres.  Les spectateurs ont demandé : Bien dans rien.

Ariane se fera plaisir et invitera sa conjointe à danser un slow au son de Careless whisper de Wham.

Elle invite ensuite Vincent Roberge, Les Louanges, à venir chanter en duo Point de mire, le premier extrait de son album Aquanaute. Après quoi, elle s’offrira une séance de bodysurfing avec son invité puisque selon celui-ci, « C’est à la mode de faire du bodysurfing sur des chansons chill ».  Elle terminera la soirée par la chanson La main, qui clôt également son album.

L’éclairage du spectacle était très léché et l’utilisation de la bulle a apporté de superbes effets de reflets et d’ombre. Ariane aura été peu loquace au cours de ce spectacle.  Mais elle était débordante d’énergie derrière son clavier et était toute en voix. Pendant quelques secondes, elle a créé une ambiance de fête et transformé le parterre en piste de danse.

Ariane a offert une primeur aux spectateurs en annonçant qu’elle fera le spectacle extérieur d’ouverture des Francofolies de Montréal, en juin 2019.  Elle poursuivra également sa tournée au Québec, vous pouvez consulter son site web afin de connaître toutes ses dates de spectacles.

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share