Arion Orchestre Baroque : terminer l’hiver en beauté

Pour son dernier rendez-vous de l’hiver, Arion Orchestre Baroque propose un concert intitulé : «Haydn, Mozart, Rossini : les écrivains de l’âme», dirigé par le pétillant Lorenzo Coppola. Pas étonnant que ce clarinettiste italien soit de retour à Montréal, après l’éclatant succès de «Du sérieux et du comique chez Mozart et Haydn», présenté avec Arion, l’an dernier.

Cette fois-ci, Coppola vient piloter un voyage «dans le monde des émotions amplifiées par la musique, à travers les trois formes classiques les plus répandues : air, concerto et symphonie. Ici, la voix se transformera en instrument, le piano en voix, et les instruments de l’orchestre prendront la parole dans des œuvres allant de la confidence la plus intime à l’hilarité la plus contagieuse.»

Andréanne Brisson Paquin, soprano

Ce sera aussi l’occasion de retrouver la soprano montréalaise Andréanne Brisson Paquin qu’on a pu entendre, entre autres, au Festival Classica, sous la direction du regretté chef d’orchestre français Jean-Claude Malgoire.

Cristina Esclapez, pianoforte

La pianiste invitée Cristina Esclapez est une collaboratrice, entre autres, des musiciens Lorenzo Coppola et Vicens Prats.

Sur la première photo : Lorenzo Coppola, clarinettiste et directeur musical

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Récitatif et air Ch’io mi scordi di te? – Non temer, amato bene, pour soprano, pianoforte obligé et orchestre, K. 505
Concerto pour pianoforte en la majeur, K. 488

Gioachino Rossini (1792-1868)
Air de Berta Il vecchiotto cerca moglie, tiré de l’opéra Il barbiere di Siviglia

Joseph Haydn (1732-1809) 
Symphonie no 80 en ré mineur, Hob. I:80

Salle Bourgie, les 14, 15, 16 et 17 mars

 

 

 

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Récitatif et air Ch’io mi scordi di te? – Non temer, amato bene, pour soprano, pianoforte obligé et orchestre, K. 505
Concerto pour pianoforte en la majeur, K. 488

Gioachino Rossini (1792-1868)
Air de Berta Il vecchiotto cerca moglie, tiré de l’opéra Il barbiere di Siviglia

Joseph Haydn (1732-1809) 
Symphonie no 80 en ré mineur, Hob. I:80

Salle Bourgie, les 14, 15, 16 et 17 mars

 

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share