Asking Alexandria comble ses admirateurs au MTelus

Le dimanche 4 février, le MTelus accueillait le groupe metalcore britannique Asking Alexandria présentement en tournée nord-américaine avec The Resurrection Tour. Le groupe débordait d’énergie tout au long de sa prestation.

Composé de cinq membres, le band est composé de Ben Bruce, guitariste principal et fondateur du groupe, Cameron Liddell à la guitare rythmique, Sam Bettley à la basse, James Cassells à la batterie, et Danny Worsnop au chant, de retour après deux ans de pause.  Les fans auront été au rendez-vous dans une salle bondée qui attendent le groupe en scandant Asking, Asking, Asking.

Le spectacle sera lancé avec la chanson Into the Fire, tandis que des spectateurs déchaînés crient à plein poumon à l’arrivée d’Asking Alexandria.  Déjà avant la deuxième chanson, les fans fredonnent Killing You.  Le chanteur alternera avec aisance entre sa voix mélodieuse et sa voix gutturale.

Au parterre, les spectateurs pratiqueront le body surfing et sauteront à chaque fois que le chanteur le demande. Le groupe poursuivra avec les chansons : To the Stage,  Under Denver, Run free, Alone in a room, The Final Episode (Let’s change the Channel), Not the American Average, Eve, Where did it go?,  A Prophecy, Moving on, The Death of me.  À la mi-spectacle, le chanteur et le guitariste joueront Vultures et Someone, Somewhere en version acoustique, un style totalement différent de leur matériel régulier, mais réussi avec brio.

Danny Worsnop parlera peu au public, et il faudra attendre jusqu’à la cinquième chanson pour qu’il s’arrête, que les lumières s’allument et qu’il s’adresse aux spectateurs.  Par contre, il les encouragera régulièrement à sauter et s’éclater.

Un écran géant de la largeur de la scène présente des animations dont les couleurs rouge et turquoise dominent. Au devant de la scène, le chanteur utilise une passerelle surélevée, lui permettant de se promener sur toute la largeur de celle-ci. Des jets de fumée verticaux sont projetés régulièrement.

Les spectateurs sont nombreux et chantent avec plaisir les chansons de leur groupe préféré, en retour Asking Alexandria déploie beaucoup d’énergie sur scène. J’ai vraiment apprécié le spectacle. Le chanteur avait une extinction de voix quelques jours auparavant pourtant cela était nullement perceptible dimanche soir.

La tournée se poursuit à partir du 7 février aux États-Unis à The NorVa  à Notfolk, VA, le 8 février au Terminal 5 de New York, le 9 février au Rams Head Live de Baltimore et le 10 février au Electric Factory de Philadelphia.

mm

par 

Passionnée de musique et de technologie de l’information depuis un très jeune âge, Annie découvre rapidement une nouvelle passion : les spectacles. Elle apprécie autant les spectacles intimes des artistes de la relève que ceux à grand déploiement des vedettes internationales sans oublier les pièces de théâtre, les comédies musicales et les événements sportifs. Ayant assisté à plus de 300 spectacles jusqu’à maintenant, en février 2016 elle écrit ses premières lignes pour un média et couvre les Francofolies de Montréal en tant que journaliste. Toujours à l’affût de nouveaux artistes de talents à découvrir et heureuse de pouvoir écrire des articles sur ces derniers en espérant toucher la curiosité des lecteurs afin qu’ils les découvrent à leur tour.

Sujets connexes

%d bloggers like this: