Adib Alkhalidey : ingénu, dites-vous ? Pas tant que ça !

Pour son deuxième spectacle solo, Adib Alkhalidey a sorti la recette gagnante : une exploitation sans demi-mesure des travers de la société – dans laquelle bon nombre de spectateurs a dû se reconnaître ! Certes, le public semblait conquis d’avance, mais l’humoriste a su surprendre grâce à ses imitations et son humour, ma foi, très imagés. Après une première partie très convaincante,…

Lire la suite

Eros Journal : une vision moderne, mais déconstruite

Comme son nom l’indique, on pourrait croire que l’Eros journal du chorégraphe David Pressault est un spectacle intimiste, sensuel, un parfait exutoire à nos pensées les plus inavouables. Si la sensualité et sa cousine la sexualité sont pleinement assumées, le côté intimiste de ce journal se perd souvent entre une bande son décalée et des longueurs de style injustifiées. Eros…

Lire la suite

Last night I dreamt that somebody loved me : question d’équilibre entre jeu et texte

La quête du bonheur : vaste sujet auquel s’attaque Éric Bernier dans Last night I dreamt that somebody loved me. Avec l’aide de danseurs et de références musicales pop, il (le comédien, pas l’homme, du moins, on espère !) s’attache à analyser son expérience de vie pour tenter de répondre à un objectif, ou plutôt pour expliquer pourquoi sa vie lui semble…

Lire la suite

The Phantom of the Opera : une prouesse technique et vocale

Toujours active à Broadway, The Phantom of the opera détient plus de 12 000 représentations à son actif. Paradoxalement, il semble que ce soit aussi la comédie musicale la moins connue, voire pire, la plus sous-évaluée. Certes, la longueur du spectacle peut avoir son lot de réfractaires, mais ne vous arrêtez pas à cette considération, surtout pas. Rare sont les…

Lire la suite

Les Bâtisseurs d’empire : un classique de l’absurde, totalement maîtrisé

Où est-on ? Qui sont ces gens ? Qui es-tu toi, dans le fond ? A quelle époque sommes-nous? De quoi ont-ils peur ? De quoi avez-vous peur ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Des questions, on s’en pose tout au long des « Bâtisseurs de l’empire » également connu sous le nom étrange de « Le Schmürz ». Et c’est là que commence la légende de Boris Vian et notre…

Lire la suite

Demain, Montréal m’attend : un spectacle de gang, des performances en solo.

Dans les années 70, Demain, Montréal m’attend, dépeint les espoirs d’une jeune fille dont le rêve est de mener une carrière de chanteuse au côté de sa sœur, dans la grande Ville. Les deux sœurs, interprétées par Hélène Bourgeois-Leclerc et Marie-Andrée Lemieux, mènent le spectacle d’une main de fer et d’une voix de velours, mais c’est auprès des personnages secondaires, que…

Lire la suite

Saloon du Cirque Éloize : à la conquête de Montréal !

La rentrée culturelle est amorcée et s’annonce haute en couleurs ! La célèbre troupe québécoise du Cirque Eloize très présente cet été dans le cadre des festivités du 375e nous propose maintenant leur dernière création, Saloon : une course folle qui revisite les standards du Far West et qui a remporté beaucoup de succès en Europe. Le Monument National possède un charme…

Lire la suite

Volta : du cœur, du corps, mais peu d’âme

Waz-PhotoPatrice Lamoureux

Volta est explosif, sonore, toujours en mouvement. Les « familles » de personnages et les numéros se succèdent à un rythme effréné. Essoufflés vous dîtes ? Le concept d’ « entracte » dans le sens « temps de pause » n’aura jamais pris autant de sens que dans ce spectacle, pour le public comme pour les concepteurs. Volta signifie « temps » en italien. Je ne sais pas s’il s’agit…

Lire la suite

The Book of Mormon ou l’art de divertir intelligemment

The book of mormon

Encore une comédie musicale ? Du chant, de la danse, des décors, le tout impeccablement orchestré ? Oui, il va s’en dire. Mais pourquoi The Book of Mormon a-t-elle acquis en 6 ans à peine une telle notoriété ? Sans doute parce que cette fois-ci, le texte n’est pas délivré dans l’unique but de réunir deux numéros musicaux, mais bien dans celui de…

Lire la suite

Far Away ou la nécessité de soutenir son propos en trois temps

Far Away

Dans la lignée de 1984, qui dénonçait le contrôle de la société par la surveillance extrême, Édith Patenaude présente Far Away, pièce en trois actes, qui suit l’évolution du personnage de Joan, confronté à un monde violent et fantastique. La forme est sublimée – sans conteste le point fort de la metteure en scène – mais qu’en est-il du fond ?…

Lire la suite
1 2 3
%d bloggers like this: