Promenades célestes avec Yo Yo Ma

Il fallait voir le faciès émerveillé du public modeste et mélomane accouru entendre le violoncelliste Yo Yo Ma. Le musicien franco-américain, né en 1955, à Paris et déménagé vers l’âge de 7 ans à Manhattan pour étudier à Juilliard parle encore un beau français sans accent (il hésite seulement à propos du genre des vocables mais la musicalité et le…

Lire la suite

Les talents de l’École supérieure de danse et de l’Orchestre de l’Université de Montréal dans Cendrillon de Prokofiev

Un programme varié offrait du ballet classique, samedi 8 décembre, à la Maison Symphonique, grâce à un chorégraphe talentueux associé à l’École Supérieure de danse du Québec, Gaby Baars, de même que par la présence et la collaboration des musiciens étudiants de l’Orchestre de l’Université de Montréal dirigé par Jean-François Rivest. Ce fut une très belle chorégraphie du Cendrillon de…

Lire la suite

Evan Rosado dans We The Animals – un jeune enfant déjà grand acteur au faciès rarissime des prodigieux poètes

Que de belles œuvres cinématographiques bouleversantes au trente et unième festival Image et Nation! Un film de Jeremiah Zagar intitulé We The Animals portait son regard sur les yeux clairs d’un jeune mulâtre d’environ huit ans appelé Jonah qui voit la beauté de son père et celle d’un garçon adolescent du voisinage comme la révélation des troubles qu’éprouve son âme…

Lire la suite

Un monstre sacré qui s’empresse de tout achever

Vingt-trois miniatures étaient au programme de récital ( j’inclus les deux ajouts de mazurkas) du pianiste arménien Serge Babayan à la Salle Bourgie, amphithéâtre d’ancienne église archi comble de mélomanes pendus à chacun de ses gestes, mercredi soir 5 décembre. Au menu dévorant : du Rameau, du Chopin, du Bach. Tout était enchaîné pratiquement sans aucune pause pour le recueillement…

Lire la suite

Jean Sébastien Bach et ses contemporains à l’honneur pendant un mois

Le Festival Bach se terminait ces jours-ci avec le chef d’oeuvre absolu de la musique chorale religieuse de cette époque soit la Messe en si mineur de Jean Sébastien Bach. Kent Nagano dirigeait l’orchestre. Le splendide duo du Domine Deus avec la voix incomparable de Julian Prégardien et de la soprano Yeree Suh (en remplacement d’Hélène Guillemette), puis les solos…

Lire la suite

Le pianiste Philippe Prud’homme en fin de tournée: le triomphe de la sérénité

De retour depuis quelques jours des Îles-de-la-Madeleine où il a joué un programme très vaste de musique de piano comme il l’avait fait dans neuf autres villes de l’Est du Québec et du Canada, Philippe Prud’homme arbore le visage et le sourire de l’artiste satisfait. Parmi une sélection de 17 œuvres écrites par six compositeurs différents, Philippe Prud’homme expose ses…

Lire la suite

Et Dieu créa Martin Helmchen

Je ne sais de quel creuset fut tiré le pianiste Martin Helmchen, mais ce sont les qualités, en une seule personnalité musicale, de Wilhem Kempff, Géza Anda et Maurizio Pollini qu’on retrouve en synthèse dans son jeu. Jamais l’interprétation du Concerto en la mineur opus 54 pour piano et orchestre en compagnie de l’OSM dirigé cette semaine par un Kent…

Lire la suite

Des gestes ostentatoires magnifiés par la scène

Pour les habitués des concerts, il n’y a pas de mystère aux manquements graves au décorum qui peuvent survenir sans qu’on y trouve justification. Au concert de l’Orchestre de chambre McGill, la mezzo-soprano Julie Boulianne a offert mardi 27 novembre, Église saint Jean Baptiste, une fort belle prestation de deux airs de Antonio Vivaldi dont ce fameux Alma Oppressa, magistral… autant que sur son récent disque présentant cette œuvre.

Lire la suite

Orchestre du Teatro di San Carlo di Napoli à la Maison symphonique: fête napolitaine euphorique et visages sémillants!

En l’honneur des cent cinquante ans du décès du compositeur italien Gioachino Rossini (Pesaro 1792-1868, Paris) et en guise de cadeau d’adieu au Consul Général d’Italie à Montréal M. Marco Riccardo Rusconi, les Montréalais ont accueilli avec euphorie l’orchestre du plus ancien opéra au monde soit celui du Théâtre San Carlo de Naples. L’atmosphère festive des piazzas italiennes a vite…

Lire la suite

Festival Image et Nation : Trois sensuels films avec A moment in the reeds, Mario et Sauvage

Enfin ! Des scènes d’amours masculines remplies de tendresse et de sensualité remplissent le grand écran du Cinéma Impérial où se tient le festival Image et Nation. Mais cela ne veut pas dire pour autant que toutes ces histoires d’amour gai portent une cohérence de trame appuyée par une force psychologique unitaire des personnages. Mario Le film Mario, du cinéaste…

Lire la suite
1 2 3 12
%d bloggers like this: