Des disques superbes paraissent !

Je dois souligner une parution remarquable, une révélation estomaquante nommé Blake Pouliot, violoniste d’exception qui nous fera espérer de grands récitals encore à venir: sur étiquette Analekta (AN2-8798) dans un disque où le jeune Pouliot est accompagné magistralement au piano par la pianiste Hsin-I-Huang, on y entend une version du tonnerre des sonates no.2 de Ravel et no.3 de Debussy.…

Lire la suite

David Fray: toujours cet aérien cantabile berceur et onirique

Malgré la fatigue évidente d’une tournée américaine de trois semaines qui prenait fin pour lui à Montréal par temps gris (notre Damoclès habituel, ce fouet incertain de neige ou de grêle ou de tempête de fin d’hiver) le touchant David Fray berçait de sa profonde expressivité une salle Bourgie attentive et recueillie, presque comble, mercredi soir 7 mars. David Fray…

Lire la suite

Au coeur d’un récital intitulé Debussy et ses poètes, Jean-Philippe McClish, baryton-basse, une voix splendide à surveiller!

Ce fut un magnifique programme de chansons envoûtantes et de très belles poésies françaises (paroles hélas non fournies en texte au public, une déplorable supposée économie de papier) mises en musique par Claude Debussy et ses amis compositeurs parmi lesquels Gabriel Fauré, Charles-Marie Widor, Reynaldo Hahn, Camille Saint-Saens. Incontestablement, ce fut un récital idéal pour se cultiver en poésie, car…

Lire la suite

Une intégrale des symphonies d’Anton Bruckner avec Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain: La plus grande réalisation musicale symphonique classique entièrement québécoise depuis 20 ans

Aujourd’hui, 2 mars 2018, il s’agira désormais d’une date mémorable en musique classique, car la maison ATMA diffuse l’intégrale des symphonies du grand compositeur viennois Anton Bruckner (1824-1896) encore trop méconnu. Les symphonies de ce contemporain de Johannes Brahms que peu de gens connaissent encore, hélas, sont toutes  jouées d’adresse et de splendeur par l’Orchestre Métropolitain dirigé par leur fulgurant…

Lire la suite

Kent Nagano dirige l’OSM dans une Première mondiale: Une belle et mélodieuse oeuvre contemporaine de l’Iranien Behzad Ranjbaran

Né à Téhéran en 1955, le compositeur Behzad Ranjbaran a grandi à l’époque de Rîza Pahlavi (le dernier shah d’Iran) alors qu’enfant et adolescent il étudiait au conservatoire de musique au curriculum scolaire d’obédience française. Behzad s’y perfectionne jusqu’en 1973, puis il émigre ensuite aux États-Unis afin d’y poursuivre ses études de composition dans l’Indiana. Ces jours-ci, le voici à…

Lire la suite

Comment savoir décupler la ferveur des jeunes musiciens universitaires en formation? – Kent Nagano dirige l’Orchestre symphonique de McGill

Avant d’en venir au concert lui-même, je tiens à souligner qu’encourager les jeunes musiciens appelés à remplacer les musiciens d’orchestre qui tireront un jour prochain leur révérence constitue une mission d’importance capitale. L’excellente idée d’inviter des chefs reconnus à se mettre à leur tête -ne serait-ce que sept heures de temps à la tête des ensembles symphoniques universitaires du Québec-…

Lire la suite

La patience, la vaillance et la conduite de Jacques Lacombe

En ces semaines d’absence prolongée du maestro Kent Nagano, le chef québécois Jacques Lacombe était de retour au gouvernail de l’orchestre ce mercredi 7 février à la Maison Symphonique. Ce vaillant musicien désormais voyage infatigablement entre Boston (Opéra), Trois-Rivières, la Lorraine (Metz) et bientôt Mulhouse en somme où il dirige des chanteurs, des musiciens et fait répéter de doigté conciliant…

Lire la suite

Jouées par le Calidore, des oeuvres d’éternelle jouvence pour quatuors à cordes!

Le quatuor Calidore, entendu pour la première fois en 2016, alors qu’il était bien présent au festival annuel des quatuors à cordes de McGill (appelé le MISQA) de cet été là, nous a rendu visite le 4 février dernier via le Ladies Morning Musical Club. L’ensemble a choisi de nous interpréter cette fois le premier quatuor opus 44 no.1 de…

Lire la suite

Le violoncelliste Stéphane Tétreault avec l’OM – La richesse musicale d’un orchestre de notre fière nation ouverte sur le monde

La jeune chef Tania Miller, dame élégante en long costume noir venue de sa lointaine ville esseulée de Victoria en Colombie-britannique, avait raison d’être émue de cette soirée de rêve pour elle. La radieuse acoustique de la Maison symphonique éclairait les oeuvres méconnues (sauf la septième symphonie de Beethoven en fin de programme, bien sûr) qu’elle cherchait à faire valoir.…

Lire la suite

Opéra McGill éblouit les mélomanes montréalais avec une superbe réalisation de Lucia di Lammermoor de Donizetti au Monument national

La profondeur du talent lyrique à la faculté de musique de l’Université McGill est telle que les rôles principaux (Lucia, Enrico) de l’opéra Lucia di Lammermoor furent remplis trois jours de performance d’affilée par une triple distribution et dans le cas du rôle d’Edgardo par une double distribution. Dimanche le 28 janvier, en après-midi, ce fut le substitut d’Enrico soit…

Lire la suite
1 2 3 4 5 7
%d bloggers like this: