Beethoven / Strauss Premier album de musique de chambre par des solistes de l’OSM

C’est avec Analekta que les solistes de l’Orchestre symphonique de Montréal ont choisi d’enregistrer leur premier album de musique de chambre, Les solistes de l’OSM : Beethoven / Strauss, qui sera disponible dès le 19 janvier.

L’occasion de relire le grand répertoire avec les premières chaises de l’OSM représente une occasion unique pour Analekta de poursuivre sa quête d’excellence dans le développement de son catalogue d’enregistrements avec les plus grands musiciens canadiens. « Il s’agit ici du premier album d’une série d’enregistrements qui marquera le patrimoine musical canadien. L’osmose des solistes de l’OSM et leur plaisir de faire de la musique au plus haut niveau sont simplement exceptionnels! », explique François Mario Labbé, président et fondateur d’Analekta.

Sous la direction artistique d’Andrew Wan, violon solo de l’OSM, cet album met en valeur les grandes qualités musicales des musiciens de l’OSM en formation réduite : Andrew Wan au violon, Neal Gripp à l’alto, Brian Manker au violoncelle, Ali Yazdanfar à la contrebasse, Todd Cope à la clarinette, Stéphane Lévesque au basson et John Zirbel au cor. « Nous sommes fiers de collaborer avec Analekta en soutenant ce projet unique qui met en valeur le talent incomparable de nos musiciens », affirme Madeleine Careau, chef de la direction à l’Orchestre symphonique de Montréal.

Pour Andrew Wan, cette initiative est un rêve pour plusieurs musiciens de l’OSM : « Nous sommes honorés de nous être vu assigner la tâche de développer ce ce projet. Le couplage de l’arrangement de Strauss et du glorieux Septuor de Beethoven nous a semblé être un choix parfait pour notre premier album, car il permet à chacun des musiciens de mettre en évidence un amalgame de virtuosité et sensibilité qui lui est propre. »

Le Septuor en mi bémol majeur, op. 20, de Ludwig van Beethoven et Till Eulenspiegel einmal anders!, arrangement par Franz Hasenöhrl du poème symphonique de Richard Strauss, permettent d’apprécier le mélange des timbres de trois importants groupes de l’orchestre : les cordes, les bois et les cuivres. Réunies, ces deux œuvres constituent un programme où prédomine une certaine légèreté – teintée d’une pointe d’humour.

À noter que les solistes de l’OSM offriront un concert intitulé Vienne et Paris 1800 à la Salle Bourgie à Montréal, le 26 janvier 2018, et le Septuor en mi bémol majeur, op. 20, de Beethoven sera au programme. À ne pas manquer!

Andrew Wan
Violon solo à l’OSM depuis 2008, Andrew Wan est aussi professeur assistant à l’École de musique Schulich de l’Université McGill, partenaire artistique du Edmonton Symphony Orchestra, membre du Nouveau Quatuor à cordes Orford et directeur artistique des solistes de l’OSM pour trois futurs enregistrements chez Analekta. À titre de soliste, il a parcouru le monde du Brésil à la Chine et, comme chambriste, il a joué avec Emanuel Ax, Gil Shaham, Vadim Repin, Menahem Pressler et le Juilliard String Quartet. Sa discographie comprend des albums qui ont été récompensés par un Grammy, deux nominations aux prix Juno, ainsi qu’un Prix Opus pour son enregistrement des trois concertos pour violon de Saint-Saëns avec l’OSM sous la direction de Kent Nagano. Andrew Wan a été lauréat du Grand Prix du Concours OSM Standard Life en 2007. Il est titulaire de trois diplômes de la Juilliard School, où il a étudié avec Masao Kawasaki et Ron Copes. Il joue sur un violon de Michel’Angelo Bergonzi de 1744, généreusement prêté par le mécène David B. Sela.

Sujets connexes

%d bloggers like this: