Black Lips enflamme les Foufounes Électriques

Depuis 1983, les Foufounes Électriques est une institution à Montréal dans le monde underground et un point d’ancrage des cultures punks et alternatives. Sur cette scène se produisait Black Lips accompagné de Fucked Up et Wooing.

Quelle belle surprise d’entendre Wooing, un trio simple mais efficace composé de Rachel Trachtenburg – guitare & voix , Rosie Slater – batterie  et JR Thomason – guitare. Le groupe alterne entre les passages doux, mélancolique et grungy, parfois même au cours d’un même morceau! La chanteuse à une prestance captivante et tout ce que l’on peut leur reprocher est un set un peu court (30 min) mais c’est assurément un groupe à suivre de (très) près.

Changement de registre, Fucked up, est un groupe canadien bien plus virulent qui fait dans le hard rock et le punk musclé. Au moment où les six membres envahissent la scène, la salle est comble et le public se démène. Ils sont Damian Abraham, Mike Haliechuk, Sandy Miranda, Josh Zucker, Ben Cook et Jonah Falco. Le rythme est rapide et les normes sonores sûrement dépassées. Il y a un air de Prodigy dans les premiers morceaux: « Joyce », « Normal people » ainsi que « David Comes to Life » figurent parmi la douzaine de morceaux joués ce soir là.

Enfin le derniers mais pas le moindre à se présenter est le groupe Black Lips avec Cole Alexander, Jared Swilley, Oakley Munson, Zumi Rosow, Ian St. Pé, Joe Bradley, Ben Eberbaugh. Originaires d’Atlanta, leur carrière décolle en 2007 avec l’album « Good Bad Not Evil ». Beaucoup plus léger que le groupe précédent, la musique de Black Lips nous sert un rock garage comme on l’aime, un peu sale, fait de mélodies et de rythmes à la guitare saturée. L’ambiance devient rapidement folle et le public se sent porté par des ailes (littéralement car les gens montaient sur la scène et se jetaient dans la fosse pour se laisser porter par le public). On a pu ainsi écouter « Can’t Hold On », « O Katrina! » ou encore le plus calme « Crystal night » avant de finir sur « Bow Down and Die »

La soirée réussie et mouvementée grâce aux groupes autant qu’à la présence d’un public expressif. On en attendaitpas pas moins d’un concert en ce lieu.

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share