BRMC : le rock qui fait du bien

The following two tabs change content below.

Leslie Anna

Journaliste et auteure d’un premier ouvrage - La beauté au naturel : produits d’ici et d’ailleurs- aux Éditions Vuibert, Leslie évolue dans le journalisme nature et la communication. Tout en restant profondément attachée à sa première passion, elle n’hésite pas à allier son amour pour la musique et son métier.

Le trio américain Black Rebel Motorcycle Club, originaire de San Francisco, célébrait son retour ce lundi 5 février au Club Soda. Quelques jours après la sortie de leur nouvel album Wrong Creatures, le public montréalais a découvert sur scène quelques-uns de leurs nouveaux titres.

Après une première partie assurée par un trio rock Night Beats, la salle est plongée dans le noir à 21h16. Un fond sonore retentit dans la salle tandis que les musiciens apparaissent sur scène. Une lumière verte led intense illumine la scène : le show commence en douceur avec Spook, issu de leur dernier album studio Wrong Creatures sorti le 12 janvier. Les musiciens sont un peu statiques mais fidèles à eux-mêmes, c’est-à-dire, en conservant une sorte de nonchalance décontractée.

C’est véritablement Beat the Devil’s Tattoo qui réchauffe l’ambiance : le public se réveille et commence à se mouvoir sur le morceau le plus connu du groupe.

Quelques titres plus tard, c’est Berlin qui fait gondoler la foule avec ses riffs plus rock et entrainants.

Après une 1h de set, Peter Hayes enfourche une guitare acoustique et un harmonica tandis que ses comparses quittent la scène le temps d’une chanson : seul, il entonne Complicated situation.

Au cours de la soirée, le groupe en profitera pour introduire une nouvelle chanson All Rise introduite au piano par Robert Levon Been : le public, ce soir, semble un peu fatigué mais il reste attentif et dansant à cette chanson mélancolique.

Quatre chansons plus tard, le trio quitte la scène sur Spread Your Love. Après un rappel de plusieurs secondes, le groupe apparaît pour interpréter Red Eyes and Tears et Whatever Happened to My Rock ‘n’ Roll (Punk Song), deux chansons issues de leur premier album studio.

Le concert est carré, exécuté à la perfection, mais peut-être un peu trop. Malgré un dispositif lumineux qui tente de donner de l’excentricité à leur show, on s’attend à un peu plus d’extravagance ou de spontanéité dans le jeu de scène. Le groupe reste malgré tout fidèle à son image rock’n roll nonchalante et efficace.

Set List

Spook

Little Thing Gone Wild

King of Bones

Beat the Devil’s Tattoo

Ain’t No Easy Way

Berlin

Conscience Killer

Stop

Question of Faith

White Palms

Carried From the Start

Complicated Situation

Shuffle Your Feet

Love Burns

Rifles

All Rise

In Like the Rose

U.S. Government

Six Barrel Shotgun

Spread Your Love

Rappel

Red Eyes and Tears

Whatever Happened to My Rock ‘n’ Roll (Punk Song)

par 

Journaliste et auteure d’un premier ouvrage - La beauté au naturel : produits d’ici et d’ailleurs- aux Éditions Vuibert, Leslie évolue dans le journalisme nature et la communication. Tout en restant profondément attachée à sa première passion, elle n’hésite pas à allier son amour pour la musique et son métier.

Sujets connexes

%d bloggers like this: