Caliente! : un spectacle à la recherche de son rythme de croisière

Caliente

Caliente! présenté au Cabaret du Casino de Montréal possède tous les ingrédients pour atteindre son objectif : vous inviter à participer à la soirée « la plus chaude de votre hiver ». L’intention y est, c’est indéniable, mais on sent également, que le spectacle en est à ses premières représentations.

Quand je parle de « tous les ingrédients », c’est que, effectivement, tout y est : froufrous, paillettes, plumes, couleurs, sourires nec plus ultra… à tel point que vous pourriez vous imaginer dans une croisière pour les Caraïbes. Formule cabaret oblige, les chansons s’enchaînent à grande vitesse – pas de répit pour les musiciens et si peu pour les chanteurs et danseurs – ce qui peut être un peu déconcertant au début. Ici, pas de place pour l’interaction avec le public car le programme est chargé : 22 chansons de la bossa nova à la salsa, en passant par le merengue et la samba ; tous les plus grands hits latino défilent sous nos yeux.

Rien à redire sur le choix des morceaux : les classiques de Celia Cruz et Santana, côtoient les contemporains de Jennifer Lopez et Ricky Martin, et on est surpris de pouvoir redécouvrir des titres que l’on a pas forcément l’habitude d’entendre. On prend alors bien du plaisir à constater la richesse des rythmes latins, qui savent tantôt être festifs, tantôt être sensuels.

Oh, je vois bien les quelques septiques qui pourraient penser que tout se ressemble. Que nenni ! On salut d’ailleurs toute l’équipe de création qui a su proposer différentes atmosphères et surtout des chorégraphies très variées. D’ailleurs, nos regards sont plus souvent qu’autrement, dirigés vers les danseurs, car les voix chaudes et puissantes des chanteurs ne parviennent malheureusement pas à combler leur manque de présence scénique ; en effet, pour certains numéros, on a l’impression qu’ils ne savent pas toujours quoi faire et ou se positionner lorsqu’ils n’ont pas à pousser la note.

Je disais donc, les danseurs. Là encore , tout y est ou presque : les clins d’œil à l’assistance la plus proche, les portés, les écarts… Il y a effectivement un mais, voire plusieurs… l’énergie n’est pas égale entre tous, on note ici et là, des petites erreurs de pas et on surprend même quelques regards à la sauvette pour garantir une synchronisation encore trop approximative. Le spectacle est en rodage et cela se sent.

Est-ce que cela remet en question son bien fondé ? Pas vraiment. L’énergie folle déployée par toute l’équipe, les succès qui s’enchaînent et cette petite nostalgie qui nous gagne sur Besame mucho ou Garota de Ipanema, ne peuvent laisser présager que le meilleur à venir pour la suite des représentations. D’autant que de bonnes trouvailles offrent des perspectives intéressantes ; notons parmi elles, la démonstration endiablée de Capoeira et l’enthousiasme des serveurs du Cabaret qui, l’espace d’un instant, ont pris beaucoup de plaisir à se livrer à une petite danse.

Au final, le pari est en voie d’être tenu pour Caliente! Et c’est bien connu : rien de tel qu’un petit tour dans le Sud pour contrer l’hiver !

 

Caliente! est présenté jusqu’au 8 avril au Cabaret du Casino de Montréal, en formule spectacle, souper-spectacle ou brunch-spectacle.

Producteur GROUPE BAZZ INC / YDC PRODUCTIONS

Directeur artistique RICHARD MASSICOTTE

Conceptrice YURI DESCHENES-CERVANTES

Directeur musical YORDAN MARTINEZ

 

Durée du spectacle

1 h 30 sans entracte

mm

par 

Charleyne Bachraty développe sa passion pour les arts depuis plus de 25 ans. Tout d’abord danseuse classique, elle se diversifie dans différents styles et a participé à plus d’une centaine de projets scéniques depuis ses débuts : concours, démonstrations, comédies musicales…

Sujets connexes

%d bloggers like this: