Carach Angren et leur black métal au Petit Campus

À l’occasion de cette dernière journée du mois de septembre, le Petit Campus recevait le groupe Carach Angren,ainsiq que des groupes Valfreya, Wolfheart et Mors Principium Est.

J’ai pu qu’entendre la dernière chanson du groupe québécois Valfreya: le peu que j’ai entendu ma bien plu et je vais aller écouter leur album.

Je n’avais jamais entendu parler du groupe Wolfheart de la Finlande qui a suivi. Mais quelle grande surprise avec leur style death metal mélodique. Dès les premières notes, le guitariste Mika Lammassaari a commencé à faire virevolter ses cheveux dans tous les sens en jouant de son instrument. Leur dernier album Constellation of the Black Light est sorti depuis 2 jours seulement. La chanson Breakwater a été ma préférée.  Parmi les autres titres, on retrouve  Aeon of cold, Zero Gravity, The hunt et Routa Pt.2. La voix du chanteur ressemble un peu à celle de Robb Flynn. Le  groupe est à découvrir et devrait être de retour au Québec au mois de janvier.

La barre était haute, suite au passage de Wolfheart. Au tour de Mors Principium Est, groupe de la Finlande qui foulait le sol montréalais pour la première fois. Ils étaient donc très attendus si on se fie aux cris de la foule. Il manquait la bassiste Teemu Heinola pour ce concert. Leur death metal mélodique fut un bon choix et le chanteur Ville Viljanen nous a livré une très bonne performance en bougeant et criant les textes de leur dernier album Embers of a Dying World sorti l’an passé. Leur prestation a été livré sans faille en mettant la barre très haute pour Carach Angren en fin de soirée.

Dès que la foule a entendu les musiciens faire leur dernier ajustement au micro, elle se mit à crier le nom du groupe et peu de temps après, les membres de Carach Angren des Pays-Bas sont apparus sur la scène du Petit Campus. Il était difficile de se frayer un chemin vers le devant de la scène, vu la quantité de gens. Le tout a commencé avec la chanson Charlie. Le chanteur Dennis « Seregor »Droomers avec son maquillage sorti d’outre-tombe est une vraie bête de scène: il bouge partout sur scène, s’approche de la foule, tandis que le guitariste reste de son côté en nous livrant une très bonne prestation. Le claviériste Clemens « Ardek » Wijers de l’autre côté de la scène est moins statique, il bouge et fait des mimiques, puis au fond de la scène on peut apercevoir dans la pénombre le batteur entouré d’une clôture, malgré tout on entendait très bien sa batterie nous marteler les oreilles (vive les bouchons). Ensuite le groupe à enchaîner avec When crows tick on windows, General nightmare. Il y avait un mannequin dans le coin de la scène et c’est avec la chanson Blood Queen que le chanteur lui ouvrit la gorge avec son couteau et le sang en sortie. Pour moi, la meilleure chanson a été Pitch black box.

Ce fut une très belle soirée musicale avec des styles différents, mais qui rejoignait la majorité de la foule. Merci à Greenland Production de leur invitation.

mm

Written by 

Grand connaisseur de la scène heavy metal, Sébastien a cet oeil de lynx affuté qui lui permet de capturer avec sa caméra des photos exceptionnelles des artistes qu'il aperçoit sur scène et de décrire avec justesse leurs performances. Éditeur-adjoint au webmagazine Les ArtsZé

Sujets connexes

%d bloggers like this: