Casse-Noisette, le conte, ceci n’est pas un ballet

Casse-Noisette

Pour les Montréalais, Casse-Noisette veut dire temps des fêtes, veut dire ballet. Mais connaissez-vous vraiment l’histoire de Casse-Noisette ?

Le Théâtre Ciel Ouvert nous offre durant le temps des fêtes une sortie idéale pour toute la famille.  Casse-Noisette, le conte est un spectacle intime, s’adressant à un public jeunesse. La formule du spectacle a fait sourire et rêver les petits et les grands dans la salle dimanche dernier.

Par le biais de marionnettes et de jeux d’ombres,  les comédiennes Vania Beaubien et Annie Valin, avec leurs narrations généreuses et enjouées, nous font revisiter ce beau conte  d’Hoffmann et nous en font même découvrir de nouvelles facettes. C’est une superbe initiative que de faire ce type de théâtre dans une aire aussi technologique que la nôtre, et surprise, personne ne s’ennuie !

Les enfants n’ont eu aucun mal à garder leur intérêt ni à suivre ce spectacle qui retourne à une tradition théâtrale plus ancienne, avec une scénographie simple et des marionnettes à tige. Quand les choses sont bien faites et avec cœur, rien n’est à leur épreuve, elles peuvent conquérir petits et grands.

J’ai beaucoup aimé le rapport d’intimité que les comédiennes ont développé non seulement avec le public, mais aussi entre elles. Elles ont su créer un univers de rituels qui nous a permis à tous d’oublier notre quotidien, d’oublier que nous sommes devenus adultes.

Si vous avez la nostalgie de vos Noëls d’enfance, allez voir ce spectacle avec vos enfants ou empruntez ceux des autres et laissez-vous charmer, vous aussi, par la magie de leurs jeux d’ombres et de manipulations.

Joyeux temps des fêtes !

 

Salle intime du Théâtre Prospero
1371, rue Ontario Est,
Billeterie : 514-526-6582

Samedi 17 décembre à 14h
Dimanche 18 décembre à10h et à 14h
Mercredi 28 décembre à 14h
Jeudi 29 décembre à 14 h

Production et Création du Théâtre Ciel Ouvert
Mise en scène : Vania Beaubien
Création, interprétation, manipulation : Vania Beaubien, Annie Valin
Texte et dramaturgie : Anne-Marie Cousineau
Scénographie et fabrication des marionnettes : Robert Trépanier

 

 

mm

par 

Sujets connexes

%d bloggers like this: