ColoniséEs : Je me souviens

«Après «J’accuse», en 2015, une nouvelle pièce d’Annick Lefebvre est créée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, cet hiver. D’entrée de jeu, soulignons que ColoniséEs a le mérite de nous rappeler les grandes lignes de l’histoire récente du Québec, une matière souvent boudée dans «La Belle Province». Les piliers du récit reposent sur le personnage d’une militante de la grève étudiante de 2012 et d’autre part sur le couple formé de Gérald Godin et Pauline Julien, véritables symboles du mouvement souverainiste québécois.

Pièce ColoniséEs
Crédit photo : Valérie Remise

À travers les enchaînements de leurs monologues, sept comédiens dont Benoit McGinnis et Macha Limonchik s’adressent directement au public pour remémorer l’émeute de la Saint-Jean (1968), la crise d’octobre 70, au cours de laquelle Godin et Julien furent emprisonnés, les référendums de 80 et 95, sans oublier le suicide d’André (Dédé) Fortin.

Si l’ex-manifestante «carré rouge» règle des comptes avec le gouvernement Charest et certains journalistes, sur un ton parfois amère, en revanche, il est plutôt amusant de voir Pauline et Gérald nuancer ce que l’histoire dit d’eux. Mais ne va-t-on pas un peu trop loin en insinuant que le refus des Québécois d’adhérer à la souveraineté y serait pour quelque chose dans le développement du cancer du cerveau du poète-politcien ? Cela dit, Limonchik déclenche un véritable moment d’émotion en jouant la Pauline, femme de parole, qui en est réduite à chercher péniblement ses mots grignotés par l’aphasie.

Benoit McGinnis dans la pièce ColoniséEs
Crédit photo: Valérie Remise

Même si on perd des bribes de ce texte dru et sans dialogues, la distribution, majoritairement composée de comédiens encore peu connus du grand public, est efficace. Ça demeure un spectacle à la mise en scène minimaliste (René Richard Cyr), où les rares éléments de décor sont des pieds de micro, évoquant peut-être les difficultés de la prise de parole que commande souvent l’insoumission.  On a aussi recours à maintes reprises à un écran sur lequel sont projetés certains extraits de textes, notamment, de Godin.

Souhaitons que des profs incitent leurs élèves à aller voir cette pièce qui s’avère une intéressante entrée en matière de notre histoire, si ce n’est un riche aide-mémoire.

ColoniséEs

Texte : Annick Lefebvre

Mise en scène : René Richard Cyr

Interprétation : Maude Demers-Rivard, Myriam Fournier, Charles-Aubey Houde, Macha Limonchik, Benoit McGinnis, Sébastien Rajotte, Zoé Tremblay-Bianco.

Au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, jusqu’au 16 février

 

Written by 

Sujets connexes