Coups de Théâtre, festival international des arts jeune public: 13 – 20 novembre

Le coup d’envoi des Coups de Théâtre, festival international des arts jeune public, sera donné à l’Usine C dans moins de deux mois, avec la présentation du spectacle SLUMBERLAND de la Zonzo Compagnie (Belgique). L’événement biennal, qui s’adresse autant aux enfants, aux adolescents qu’à leur famille, se déploiera ensuite sur huit jours, dans de nombreuses salles montréalaises. Les récentes créations de compagnies d’ici et d’ailleurs, venues du Québec, du Canada et d’Europe, composent une cuvée 2016 relevée et diversifiée, et ces huit jours d’émois et d’émerveillement seront ponctués d’ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX que l’on dévoile aujourd’hui.

Ainsi, aux folles histoires, aux trésors d’imagination et d’inventivité de cette 14e édition — pensons notamment à Comment j’ai appris à parler aux oiseaux (Québec), Les Misérables (Belgique), Deux mots! (France) ou Des pieds et des mains (Québec) —, s’ajoutent de nombreuses activités spéciales, autant d’occasions privilégiées pour les festivaliers, les professionnels et les artisans de la relève de compléter leur expérience théâtrale.

Au menu cette année, on annonce les lectures publiques des pièces ANTIOCHE de Sarah Berthiaume, une production du Théâtre Bluff, et GRETEL AND HANSEL de Suzanne Lebeau, une production Le Carrousel, compagnie de théâtre; l’atelier-conférence ÉCOLE, CULTURE ET POLITIQUE : L’URGENCE DES RETROUVAILLES animée par l’éditeur belge Émile Lansman, témoin actif de l’évolution du théâtre pour enfants et adolescents depuis de nombreuses années, atelier que clôturera l’auteur et réalisateur français Jean-Gabriel Carasso ; la rencontre VOUS AVEZ DIT « CRITIQUE»? sous la conduite de Raymond Bertin, membre de la rédaction de la revue JEU; ainsi que deux productions en présentations spéciales, soit LA COUTURIÈRE de Jasmine Dubé, une production du Théâtre Bouches Décousues et NOUS NE SOMMES PAS DES OISEAUX? de Carol Cassistat et Daniel Bélanger, une prestation du Théâtre du Gros Mécano et Code Universel. D’ailleurs, outre LA COUTURIÈRE, l’entrée est libre pour l’ensemble des activités, mais les places sont limitées! Coup d’œil sur les événements spéciaux de l’édition 2016…

ANTIOCHE de Sarah Berthiaume
Une production du Théâtre Bluff, compagnie en résidence au Théâtre Denise-Pelletier, Québec Mise en lecture de Martin Faucher. En français, 75 minutes.

SARAH BERTHIAUME
Antioche, ville turque frontalière avec la Syrie : lieu de passage, carrefour, frontière entre deux mondes, lieu d’attente, de vertige… C’est là que se rencontrent deux jeunes femmes en fuite qui confrontent leur conception opposée de la vie, en laissant libre cours à leur colère, leurs craintes, leurs rêves et leurs espoirs. Sous le regard d’Antigone, convertie en narratrice pour l’occasion, ces deux héroïnes tragiques se dressent contre la Cité dans une pulsion de révolte qui pourrait toutes deux les mener à leur chute.

La lecture sera suivie d’une rencontre avec les artistes de la production.
15 novembre à 13 h 30, Maison de la culture Frontenac

GRETEL AND HANSEL de Suzanne Lebeau
Une production Le Carrousel, compagnie de théâtre, Québec Mise en lecture de Gervais Gaudreault. Traduction de John Van Burek.
Interprétation Émilie Lévesque et Jean-Philip Debien. En anglais, 55 minutes.

L’arrivée d’Hansel dans la vie de Gretel en a bouleversé l’équilibre. Ce petit frère dérange tout. Lorsque leurs parents les abandonnent en forêt et qu’ils finissent chez la sorcière, la tentation est forte pour Gretel de le pousser dans le four avec leur geôlière et de s’en débarrasser à tout jamais… Par quel chemin tortueux devient-on une grande sœur?

19 novembre à 13 h, Studio Jean-Valcourt du Conservatoire

VOUS AVEZ DIT « CRITIQUE » ?
QUELLE CRITIQUE POUR LES ARTS DE LA SCÈNE DÉDIÉS AUX JEUNES PUBLICS ?

Rencontre animée par Raymond Bertin | Membre de la rédaction de la revue JEU.

partenaire des arts de la scène destinés aux jeunes publics depuis sa fondation et c’est, entre autres,
pour souligner ces 40 années d’intense collaboration que le Festival Les Coups de Théâtre réunit d’importants joueurs de la scène culturelle, médiatique et sociale autour du rôle du journaliste-critique.

Alors que l’espace médiatique réservé à la couverture des arts de la scène diminue d’année en année, et au moment où de nouvelles sources d’information émergent… Le rôle du critique est-il en train de changer, et de quelle façon? Quel avenir entrevoit-on pour la couverture journalistique des arts de la scène, notamment destinés aux jeunes publics ? Sachant que toute démarche de création procède d’un aller-retour entre l’artiste et le public, les intervenants invités tenteront de voir comment s’exerce cet échange aujourd’hui. Ils essaieront de dégager des façons, pour les artistes s’adressant à un jeune public, de tirer leur épingle du jeu dans le contexte actuel.

15 novembre de 15 h 30 à 17 h 30, Studio Jean-Valcourt du Conservatoire

ÉCOLE, CULTURE ET POLITIQUE : L’URGENCE DES RETROUVAILLES
Rencontre animée par Émile Lansman (Belgique) et clôturée par Jean-Gabriel Carasso (France)

Chaque jour apporte, des quatre coins du monde, son lot d’informations confirmant, sous des formes diverses, une inquiétante tendance au repli sur soi et sur ses propres valeurs. Pourtant, dans notre société de plus en plus métissée, la nécessité du «vivre ensemble» dans le respect mutuel est plus que jamais d’actualité. Pour restaurer cette citoyenneté responsable se nourrissant de la redécouverte à la fois de ses propres racines et de la richesse des différences, des voix s’élèvent un peu partout pour rappeler que l’éducation et la culture constituent des vecteurs de construction d’une identité commune.

Considérés, un temps, comme des entités indépendantes susceptibles (ou non) de faire un bout de chemin ensemble, l’école et le monde culturel sont aujourd’hui invités à (ré) activer des projets convergents visant à intégrer la formation citoyenne dans une approche éducative globale. Mais ceci ne pourra se faire que par la volonté d’un troisième partenaire : les instances politiques.
De nombreuses et fondamentales questions seront abordées lors de cette rencontre préparée et animée par Émile Lansman et clôturée par Jean-Gabriel Carasso en présence de trois invités issus des mondes de l’éducation, de la culture et de la politique.
17 novembre de 15 h à 17 h, Studio Jean-Valcourt du Conservatoire

QUAND LE THÉÂTRE RENCONTRE LES ARTS VISUELS ET LA DANSE
LA COUTURIÈRE de Jasmine Dubé
Une production du Théâtre Bouches Décousues, Québec, dès 5 ans

Idée originale de Jasmine Dubé et Sylvie Gosselin. Texte et mise en scène Jasmine Dubé. Interprétation Sylvie Gosselin et Sonia Cloutier. Traduction Linda Gaboriau. En français, 50 minutes.

Une peintre, Ariane, accueille les spectateurs dans son atelier et les entraîne à la découverte de Blanche, sa grand-mère couturière. Parcours théâtral à la rencontre des arts visuels et du théâtre, La Couturière rejoint le public par l’universalité des thèmes abordés : l’héritage du passé, les êtres qu’on aime qui vieillissent et qui meurent, le passage de l’expérience humaine aux autres générations et la réparation sous toutes ses formes, que ce soit avec du fil et des aiguilles ou encore, de façon métaphorique, la réparation des blessures du monde.
Chacune des représentations sera suivie d’un atelier d’art plastique d’une durée de 20 minutes.

NOUS NE SOMMES PAS DES OISEAUX ?
de Carol Cassistat et Daniel Bélanger
Une production du Théâtre du Gros Mécano et Code Universel, Québec, dès 5 ans Mise en scène, chorégraphie, dramaturgie et direction artistique Carol Cassistat et Daniel Bélanger. Interprétation Daniel Bélanger, Maryse Damecour, Jean-François Duke, Valérie Laroche et Eve Rousseau-Cyr. En français, 50 minutes. Entrée libre.

Spectacle-cadeau aux festivaliers !

Voyage ludique et onirique, Nous ne sommes pas des oiseaux? présente de façon sensible les cycles de la vie d’une famille unie dans les épreuves comme dans les réussites. Une œuvre d’une belle poésie scénique et d’un lyrisme absolu. Première collaboration entre le metteur en scène Carol Cassistat et le chorégraphe Daniel Bélanger, Nous ne sommes pas des oiseaux? propose une expérience originale à la jonction du
théâtre et de la danse mettant de l’avant les dernières avancées technologiques en interaction avec les jeunes spectateurs.

LES COUPS DE THÉÂTRE, 14E ÉDITION ◌ 13 AU 20 NOVEMBRE 2016 PRIX VARIÉS ET FORFAITS FAMILIAUX ◌ INFO-FESTIVAL ◌ 514 499-2929

Pour tous les détails de la programmation 2016, pour faire l’achat de billets en ligne ou pour connaître les représentations affichant déjà complet, le public est invité à consulter le WWW.COUPSDETHEATRE.COM

http://www.facebook.com/coupsdetheatre

https://twitter.com/Coups_theatre

http://www.instagram.com/coupsdetheatre

Le Festival Les Coups de Théâtre reçoit l’appui financier du Conseil des Arts du Canada, de Patrimoine canadien, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal, de la Ville de Montréal, du Service de la culture de la Ville de Montréal et de Tourisme Montréal.

mm

Written by 

%d bloggers like this: