Debbie Lynch-White fait place à la chanteuse

Debbie Lynch-White se transforme en chanteuse pour la première de son spectacle «Elle était une fois», présenté au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Debbie Lynch-White nous présente un tour de chant assez impressionnant en prenant soin de nous interpréter les chansons qui ont marqué plusieurs moments de sa vie. Toutes des chansons écrites par des femmes avec pour seule exception la chanson «Destin» de Céline Dion, une chanteuse et une chanson qu’elle aime beaucoup et ce, même si elle est écrite par un homme.

Durant tout le spectacle, l’artiste se promène à travers les styles musicaux, les langues et les époques. Elle nous offre une solide performance qui met en valeur toutes les qualités de sa voix. Très à l’aise sur scène, la comédienne raconte plusieurs anecdotes souvent comiques sur ses expériences personnelles. Elle nous sert même au rappel quelques succès de La Bolduc qu’elle a interprétée au cinéma, ce qui amène le public à danser et à taper des mains.

Les moments forts du spectacle sont lorsque les arrangements se démarquent des œuvres originales pour se coller à la personnalité de l’artiste, ce qui n’arrive pas assez à notre goût parce que la plupart du temps les versions offertes restent trop proches des originales.

Un spectacle tout intime, avec peu d’artifice, sans décor sinon une lune dans le ciel qui se transforme par des éclairages ou d’une tempête de neige lors de la chanson «J’haïs l’hiver» de Dominique Michel. La mise en scène efficace et intimiste de Frédéric Dubois a la qualité de mettre en lumière l’artiste. La chanteuse est accompagnée sur scène par trois musiciens multi-talentueux (Gabriel Gratton, Simon Pedneault et Lisandre Bourdages).

Un spectacle qui vaut à coup sûr le déplacement, mais peut-être pas dans une salle aussi grande que le Théâtre Maisonneuve. Le spectacle aurait avantage à se produire dans des salles beaucoup plus petites. L’artiste et son équipe partent en tournée dans plusieurs salles de la province plus adaptées au service de ce spectacle intimiste.

En conclusion, on ne peut que constater le talent de chanteuse de Debbie Lynch-White qui possède une voix en or.

Photos: Sébastien Jetté

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share