Denis Coderre, Félix Auger-Aliassime, Louise Penny, Irène Dallaire à Tout le monde en parle dimanche

LA NOUVELLE VIE DE DENIS CODERRE

Après l’arène politique, Denis Coderre saute dans le ring afin de disputer un combat de boxe avec Ali Nestor dans le cadre d’un événement bénéfice. Suite à une année mouvementée, le candidat défait aux dernières élections municipales a dû trouver un nouvel équilibre dans sa vie. Avec 100 livres en moins, il continue à mordre à belles dents dans des projets porteurs pour les Montréalais, mais il jette la serviette quant à un retour à la mairie. Son prochain mandat? Pourquoi pas président des Expos, si leur retour se concrétise…

IRÈNE ET SYLVIE DALLAIREUNIES PAR LE GÉNOCIDE

Avant de devenir Irène Dallaire et de couler des jours paisibles au Canada, Irène Nyirawizeye a vu sa famille être décimée sous ses yeux lors du génocide au Rwanda en 1994. Forte d’une détermination sans borne et portée par l’insouciance d’une enfant de son âge, l’orpheline a voulu tourner le dos à ce passé. Arrivée au Canada à 12 ans, sa rencontre avec Sylvie Dallaire, des années plus tard, sera déterminante. Touchée par le parcours d’Irène lors d’une visite au couvent où elle était hébergée, la directrice générale de la fondation Jules Dallaire la prend sous son aile. De fil en aiguille, leur relation devient familiale. Sylvie adopte officiellement Irène alors âgée de 33 ans. Récit d’un destin improbable.

LAÏCITÉ: UN NOUVEAU DOGME

Si le gouvernement de François Legault a foi en son projet de loi sur la laïcité, celui-ci divise. Le politicologue Christian Dufour est en faveur, à quelques nuances près, de ce projet qui, selon lui, affirme la position du Québec en tant que société distincte. L’argument est irrecevable pour l’avocat Julius Grey qui estime que cela irait à l’encontre de la position de la Cour Suprême du Canada en matière de droits de la personne. L’avocat est aussi d’avis que le débat fait dériver des vrais enjeux de société. Est-ce que la majorité de Québécois en faveur du projet de loi ont tort? Le gouvernement fait-il fausse route sur la question des droits fondamentaux?

FÉLIX AUGERALIASSIME: LE TENNIS DANS LE SANG

Pour sa première grande entrevue à la télévision au Québec, Félix Auger-Aliassime réalise un smash qui propulsera son charisme dans vos écrans! Le tennis, il est tombé dedans lorsqu’il était petit puisque son père, fondateur d’une académie de tennis, l’a initié dès l’âge de 4 ans. Du haut de ses 18 ans, l’étoile montante du tennis mondial écrit souvent l’histoire pour ses performances: la semaine dernière à Miami, il est devenu le plus jeune demi-finaliste de l’histoire de ce tournoi inauguré en 1985. De 2017 à aujourd’hui, il est passé du 614e au 33e rang mondial. L’an prochain, on peut espérer le voir accéder au top 10.

ISABELLE DESSUREAULT : L’APPEL DE L’INDE

Forte d’une longue expérience dans des postes de directions au sein de grandes entreprises, Isabelle Dessureault a tout quitté afin de mettre sur pied un programme de mentorat auprès de jeunes femmes entrepreneures à Mumbai, en Inde. Cette parenthèse professionnelle lui a permis de combiner l’expertise et la passion, tout en lui donnant de nouvelles perspectives sur sa propre vie. Si elle fait le constat que le Québec est une société exceptionnelle pour l’épanouissement des femmes en affaires, elle fait le pari que les Indiennes sont partie prenante d’une nouvelle façon de faire des affaires dans cet eldorado de la croissance économique.

LOUISE PENNY: S’ENRACINER

Peu d’auteurs anglophones ont autant fait connaître le Québec dans le monde que Louise Penny, dont la série Armand Gamache enquête se déroule dans les Cantons-de-l’Est, sa région d’adoption. Vendus à plus de 6 millions d’exemplaires et traduits en plusieurs langues, les 14 polars dont le héros francophone est inspecteur-chef des homicides à la Sûreté du Québec ont bien failli ne jamais voir le jour. En effet, la romancière a essuyé moult refus avant qu’une maison d’édition n’accepte son premier manuscrit. La torontoise d’origine a trouvé son nid ici. Elle y a même reçu Hillary Clinton l’an dernier, non pas pour des enjeux diplomatiques, mais simplement par amitié!

 

Photos:Karine Dufour

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share