En scène ! 1865-1979 : un document saisissant

The following two tabs change content below.

À l’approche de la période des fêtes mais aussi du 375e anniversaire de la ville de Montréal, je vous propose le livre En scène ! 1865-1979 qui vous fera revivre l’histoire du spectacle au Québec mais surtout à Montréal, depuis 1865 jusqu’à 1979. Rien de bien spécial me direz-vous.

Attention ! Cette publication unique en son genre nous ramène par exemple, en 1894 alors qu’on voit le chapiteau et la troupe du premier cirque du Québec fondé par Louis Cyr et Horace Barré. Cyr, le Québécois reconnu alors comme l’homme le plus fort du monde est également un homme de cirque qui circule dans l’est du Canada et aux États-Unis en présentant des spectacles qui attirent des foules. On peut retrouver également les frères Baillargeon qui forment la famille la plus forte du monde et qui présentent des numéros de force un peu partout au Québec.

Il y a aussi des équilibristes, des trapézistes et même l’homme-canon qui attirent des foules au parc Belmont et même sur la Place d’Armes devant la cathédrale Notre-Dame dans les années 40. Pour moi qui ai rédigé l’histoire du Cirque du Soleil, c’est une surprise. Je ne pensais pas qu’il y avait un tel engouement pour le cirque au Québec pendant les années folles et les années d’après-guerre. Mais il n’y a pas que le cirque. Il y a aussi le théâtre, le burlesque, la chanson française, les cabarets, le jazz et les grands orchestres qui défilent dans ce voyage passionnant dans la mémoire du Québec rédigé par Frédéric Kantorowski, professeur à l’Université du Québec à Montréal et à l’École nationale de théâtre.

Dans ce remarquable ouvrage, Kantorowski a glané des images inédites qui occupent plus de 200 pages de ce recueil édité par les Publications du Québec et intitulé En scène 1865-1979. Il s’agit du 25e titre de la collection « Aux limites de la mémoire » qui a déjà traité de la vie rurale au Québec, des trains, des Amérindiens, de l’histoire de l’électricité, du Québec et la guerre, des œuvres des femmes, des Quartiers ouvriers d’autrefois pour ne citer que quelques titres de la collection disponibles aux Publications du Québec.

En découvrant cette collection en feuilletant En scène, c’est ma fibre nationaliste qui remonte en moi. Peut-être, comme dirait René Lévesque que « nous sommes quelque chose comme un grand peuple » en regardant les images du premier grand film québécois, Les lumières de ma ville produit par des gens d’ici, avec la présence de Monique Leyrac et de son pianiste Paul Berval à la fin des années 40, d’Yvette Brind’Amour qui inaugure son théâtre Le Rideau Vert en 1948, du théâtre Saint-Denis qui présente le premier film parlant en 1930, Les Trois Masques. Une autre image impressionnante, celle de Théodore Botrel « le Barde breton » qui vient au Québec en 1903 faire la promotion de La Bonne Chanson que reprendra l’abbé Gadbois avec ses nombreux cahiers.

En somme, c’est l’histoire de la scène québécoise rafraîchie par de nombreuses photos d’époque et des textes bien fouillés de l’auteur qui a su ramasser en peu de mots, des pans de notre histoire que l’on croyait perdus…

En scène ! 1865-1979
KANTOROWSKI, FRÉDÉRIC
Éditeur : Publ.Du québec
ISBN : 9782551252961
Date de parution : 3 octobre 2016
224 pages

 

 

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: