FIJM: soirée de clôture avec le virtuose de l’improvisation, Bobby McFerrin

Le samedi 7 juillet, le Festival international de Jazz de Montréal présentait Bobby McFerrin à la Maison symphonique de Montréal.  Dans le cadre de la tournée Circlesongs, il était accompagné par David Worm, Joey Blake et le Jireh Gospel Choir.

Dès son entrée sur scène, Bobby McFerrin et son groupe a été chaudement applaudi.  Bobby McFerrin s’est entouré d’une équipe afin de pouvoir réaliser ses idées musicales. Le spectacle est un mélange de de R&B, gospel, beat-box, de languages inventés et également de tous les sons imaginables.

Les chants sont a cappella et improvisés. Bobby McFerrin joue les chefs d’orchestre en assignant des portions à chanter, à la chorale, à ses invités ou à la salle.  Ses trois artistes invités auront à tour de rôle la chance d’orchestrer un numéro.  Les artistes s’amusent avec les sons, les harmonies et les rythmes.

Suite au numéro final, les spectateurs acclament les artistes. C’est le Jireh Gospel Choir qui viendra performer sous la direction de Carol Bernard au rappel.  Une prestation à couper le souffle.

Bobby McFerrin a peu d’interaction avec le public, parfois pendant le spectacle lorsqu’un téléphone sonne McFerrin insère « I’ll get that » ou à un autre moment où les piles de ses écouteurs perdent de la puissance il demande au technicien de nouvelles piles, toujours en l’intégrant à ses improvisations. À la toute fin du spectacle, il remerciera les spectateurs et mentionnera que lui et son équipe ont rencontré le Jireh Gospel Choir quelques heures avant le spectacle seulement.

Tout au long du spectacle tous les sons sont exclusivement créés par les chanteurs, aucun musicien ne se joindra à eux.  Il y a des moments totalement magiques.  Par contre, il y a certaines longueurs.  J’ai vraiment adoré le Jireh Gospel Choir localisé à Montréal, j’irai assurément voir un évènement les mettant en vedette.  J’aurais aimé entendre le super succès de Bobby McFerrin « Don’t worry be happy » au rappel et inséré parmi les improvisations.  Le public a adoré le spectacle et ne s’est pas gêné pour démontrer toute son appréciation.

Bobby McFerrin poursuit sa tournée le 15 et 16 août au The Wilbur de Boston, le 15 septembre à Germantown, le 20 septembre au Ridgefield Playhouse de Ridgefield et les 25 et 26 septembre au MIM de Phoenix.

Vous pourrez entendre le Jireh Gospel Choir le 15 juillet au Festival de Lanaudière de Joliette, le 29 juillet au Festival Blues de la Baie – Petit-Rocher au  Nouveau-Brunswick, le 08  décembre au ONE18 – Célébration gospel de Noël à Église Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Photos: Sébastien Jetté

Sujets connexes

%d bloggers like this: