Francofolies de Montréal: Annie Villeneuve en concert intime

En cette journée pluvieuse du jeudi 14 juin, Annie Villeneuve présentait le dernier spectacle de sa tournée à la Cinquième salle de la Place des Arts dans le cadre des Francofolies de Montréal.  Un cinquième album, intitulé 5, une cinquième tournée en quinze ans de carrière, depuis sa participation à première édition de Star Académie en 2003.

De retour aux Francofolies après onze ans d’absence, le spectacle débute avec un message enregistré par sa fille Léa agée de 5 ans, remerciant les spectateurs d’être là, puisque cela lui permet de se faire garder et de faire des choses qu’elle n’aurait pas le droit si sa mère était là, une charmante introduction.

Annie Villeneuve entre en scène vêtue d’une robe longue noire, elle est accompagnée par deux choristes, un bassiste, un guitariste, un claviériste et un batteur. L’artiste commence le spectacle avec la chanson, J’imagine, ensuite elle s’adresse au public en remerciant son équipe.  Cette prestation étant la dernière de la tournée, il y a de l’émotion dans l’air.

Elle enchaîne avec un extrait de son dernier album, C’est ça la vie.  Suivra une version acoustique de la chanson Ce soir.  Elle n’oublie pas ses succès et interprète, Tomber à l’eau, Toi et moi, Et c’est pas fini (Thème de Star Académie 2003) et Les Anges qui passent.

Chacun de ses albums inclut une chanson humoristique, donc pour cette tournée elle a choisi d’inclure Un homme de son tout premier album Quand je ferme les yeux et L’insomnie de l’album 5.

Elle rendra hommage à Maurane qui nous a quittés cette année dans une superbe interprétation de la chanson Tu es mon autre.  Elle est rejointe par ses choristes Julie St-Pierre et Nancy Fortin, le trio chante parfois en duo, parfois en trio, la puissance vocale des trois interprètes est impressionnante.

Il y a déjà plusieurs années Annie Villeneuve a joué dans le rôle de Sandy dans la comédie musicale Grease où plusieurs chansons avaient été traduites en français dont Hopelessely devoted to you qu’elle interprétera avec Brio.

Tel que promis en début de spectacle, elle a concocté un medley incluant quelques-uns des grands succès des la musique québecoise : Soir de scotch, Ils s’aiment, Quand on est en amour, Si fragile, N’importe quoi, C’est zéro.

Après avoir été invitée à chanter l’hymne national au Grand Prix de Formule 1 du Canada, elle a proposé à François Dumontier une chanson dédiée à l’évènement, ceci a donné naissance à la chanson Enivré.

Au rappel, elle descend dans la salle pour l’interprétation de : Le sais-tu, elle en profite pour donner la main et remercier les spectateurs au passage.

Annie est volubile et aime bien parler au public, elle a même des questions pour le public.  Depuis combien de temps êtes-vous en couple?  Quels sont les secrets d’un couple réussi? Durant ses interventions, elle mélange habilement l’humour et ses anecdotes. Elle prend le temps d’introduire chacune de ses chansons, sans toutefois dialoguer trop longtemps.

L’éclairage était sombre, mais omniprésent, bien ajusté au texte des chansons.  Les concerts sont souvent sous éclairés, bravo d’avoir bien dosé.

Annie Villeneuve a une voix magnifique et elle interprète ses chansons avec tellement de sensibilité.  Pendant tout le spectacle, elle cherche le contact avec la salle.  Elle semble adorer la scène et le résultat est majestueux.

La prestation des Francofolies était la dernière de la tournée 5, restez à l’affut des projets d’Annie Villeneuve.

 

 

 

 

Sujets connexes

%d bloggers like this: