Jacques Goldstyn remporte le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal 2016 pour L’Arbragan aux Éditions de la Pastèque

Dans le cadre de la Semaine des Bibliothèques publiques qui se déroule jusqu’au 22 octobre, Mme Chantal Rossi, conseillère associée à la culture, au patrimoine et au design au comité exécutif de la Ville de Montréal, a procédé à la remise du Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal lors d’une cérémonie à la bibliothèque Benny, dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges─Notre-Dame-de-Grâce. Le Prix du livre jeunesse de Montréal récompense l’œuvre d’un auteur montréalais dont l’excellence est reconnue dans le secteur de l’édition pour les jeunes. Il est accompagné d’une bourse de 5 000 $ offerte au lauréat par la Ville de Montréal. C’est l’auteur Jacques Goldstyn qui s’est mérité les honneurs cette année pour son livre L’Arbragan, publié aux Éditions de la Pastèque. Le récit raconte la belle histoire d’amitié entre un petit garçon pas comme les autres et un grand chêne appelé Bertolt, jusqu’au jour où Bertolt ne bourgeonne plus…

« Les œuvres en lice pour le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal représentent autant d’occasions de transmettre aux jeunes le goût de la lecture et de mieux les outiller pour demain. Je félicite M. Goldstyn qui aborde habilement le thème de la mort avec une douceur qu’on lui reconnaît dans L’Arbragan. Le jeune lecteur a beaucoup à apprendre de ce récit magnifiquement bien écrit qui suscite la réflexion. Je remercie d’ailleurs les auteurs et illustrateurs montréalais de contribuer si remarquablement à l’émerveillement, à l’enrichissement du savoir et au divertissement de nos jeunes en leur offrant des œuvres littéraires de grande qualité », d’affirmer Mme Chantal Rossi.

Les livres finalistes pour le Prix cette année étaient: Simon Boulerice (texte), Les garçons courent plus vite, Éditions La courte échelle; Amélie Dumoulin (texte), FéMFé, Éditions Québec Amérique; Patrick Isabelle (texte), Camille, Éditions Leméac; Gilles Tibo (texte) et Geneviève Després (illustrations), Ma plus belle victoire, Éditions Québec Amérique.

Le jury était composé des membres suivants :

Abigail Cabrera, bibliothécaire jeunesse, Bibliothèque Maisonneuve, présidente du jury;
Chantal Gagné, bibliothécaire jeunesse, Bibliothèque L’Octogone;
Stéphanie Lamothe, bibliothécaire jeunesse, Bibliothèque St-Michel;
Véronic Papineau-Archambault, chef de section pour les Bibliothèques d’Anjou;
Catherine Racicot, bibliothécaire jeunesse, Bibliothèque Marie-Uguay.

« Le génie de nos auteurs est de plus en plus reconnu et récompensé, mais nous devons également, collectivement, souligner le travail exceptionnel des membres du personnel des Bibliothèques de Montréal. Ces femmes et ces hommes s’engagent au quotidien dans la promotion de la lecture auprès de nos jeunes et les aide à développer leur sens critique en leur présentant une offre culturelle riche et attrayante. La remise du Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal, auquel ils participent en suggérant des titres, est aussi l’occasion de leur dire merci ! », de conclure Mme Rossi.

Le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal en bref

Le Prix du livre jeunesse des Bibliothèques de Montréal récompense les auteurs et illustrateurs d’ici pour la facture exceptionnelle et l’apport original de leur publication s’adressant aux jeunes de 0 à 17 ans et publié pour la première fois entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015. Le personnel des 45 bibliothèques de Montréal a été invité à soumettre les livres montréalais marquants de l’année. Le jury composé de bibliothécaires de la Ville a ensuite procédé à la sélection des cinq finalistes et désigné le lauréat.

Pour en savoir plus : http://www.bibliomontreal.com/prix.

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: