La force insoupçonnée du réconfort de Joël Legendre un livre de développement personnel qui réconforte et fait du bien.

Quatre ans après les déboires de Joël Legendre pour un acte d’indécence en public, dans un parc, Joël Legendre publie, aux éditions de l’Homme,  le livre La force insoupçonnée du réconfort. Ce sont ses réflexions entourant la puissance du réconfort, à travers ses expériences personnelles.

Résumé : Quand la terre arrête de tourner, que le cœur veut sortir de la poitrine, qu’une boule d’angoisse nichée au plus creux de soi empêche tout espoir de bonheur, ce dont on a besoin par-dessus tout, c’est de réconfort. De gestes tendres, de paroles indulgentes et d’images douces qui nous redonnent l’espoir et le courage de faire face aux épreuves qui nous accablent.
En 2015, à la suite d’un épisode éprouvant, Joël Legendre a dû trouver le moyen de refaire surface. Dans cet ouvrage apaisant, il puise à même sa propre expérience des histoires touchantes, des exercices simples pour retrouver la sérénité, et des réflexions inspirantes susceptibles de servir de baume contre l’adversité.
Page après page, tel un ami, il nous apprend à trouver le réconfort au plus profond de nous, à accepter celui qu’on nous témoigne et à en manifester à notre tour sans compter. Un livre doux et lumineux, qui fait du bien et va droit au cœur.

Pour ceux qui s’attendent à un mea culpa de Joël ou encore une explication sur son geste d’indécence, ils seront bien déçus, car il revient peu sur cet événement.

Dès la première page de La force insoupçonnée du réconfort, Joël explique que ce livre, il l’a d’abord écrit pour lui-même, pour coucher sur papier toutes ses réflexions et les outils simples qui lui ont permis de se réconforter au fil de ces quatre années. Il a écrit d’abord pour lui-même, mais espère que cela pourra en aider d’autres à se reconstruire, à apprécier la force du réconfort.

Bon, personnellement, j’aurais aimé que Joël creuse plus à fond et revienne plus en détail sur ses agissements, sur ce qui l’a poussé à s’auto saboter. À part la honte qui semble l’avoir grugé pendant longtemps, Joël ne revient pas vraiment pour des explications, ni même des remords sur ce qu’il a fait. Il a choisi de rester vague face à ses motivations, ce qui laisse croire qu’au-delà de la honte de ce geste, il n’a pas pu se l’expliquer lui-même pourquoi il a agi ainsi. Il parle plutôt du réconfort comme étant ce qui lui a permis de se reconstruire graduellement.

Cependant, le livre en soi est très intéressant à lire. Il contient des anecdotes de Joël enfant, avec ses parents. Il nous parle de sa belle relation avec sa grand-mère et aussi de son amie qui fut la mère porteuse de ses deux filles. Il y a aussi de belles petites histoires qui sont racontées sur le thème du réconfort. Tout cela pour amener les bienfaits du réconfort sous toutes ses formes, que ce soit le câlin, l’écoute, l’écriture, l’introspection, les petites attentions, la marche, la méditation, etc. Personnellement, je trouve certains passages plutôt mielleux par endroits, mais malgré ça, j’ai bien aimé ses réflexions.

C’est un livre qui fait du bien, qui fait réfléchir. Il est aussi rempli de citations inspirantes et de petits exercices pour nous aider à nous sentir mieux. Il y a un exercice très inspirant sur le pardon et un autre sur la manière de parler au JE dans une relation.

Ce livre ne réinvente rien, mais c’est plutôt un amalgame de choses qu’on retrouve dans des livres de croissance personnelle, que Joël a rassemblés, tout en y ajoutant ses propres réflexions, ses souvenirs et anecdotes. En plus, il y a ajouté des histoires qu’il a trouvées un peu partout, et il en fait la liste à la fin du livre, de tout ce qui l’a inspiré, pour ce bouquin.

Au final, bien qu’on en apprend peu sur ce fameux événement d’il y a quatre ans, on comprend mieux qui est Joël Legendre. Il le dit lui-même en page 79. Joël a toujours eu un immense désir d’être vu et reconnu. « Mais derrière cette volonté se cache une dépendance que je mettrai des années à reconnaître et à guérir : Le besoin du regard de l’autre. Tout ce que je décide de faire ou d’être doit d’abord être validé dans le regard d’autrui.» Sachant cela, on comprend mieux pourquoi Joël a constamment voulu être partout à la télé, à la radio, et se montrer sur les réseaux sociaux avec sa famille. Et c’est aussi pour cela probablement que ce geste d’il y a quatre ans, l’a autant démoli lorsqu’il a été surpris par ce regard de l’autre qui a vu un acte indécent et qu’il ne l’a pas validé.

Au final, ce livre apporte vraiment beaucoup de réconfort à sa lecture. Il peut outiller les gens qui ont besoin de pistes de solutions. Le livre est très beau aussi. Autant son design, sa calligraphie, la disposition des paragraphes et les citations amenées. La qualité aussi du papier et la couleur de fond de page soulignent le réconfort. C’est très bien pensé comme livre de développement personnel, auquel on peut régulièrement retourner pour se guider quand on sent le besoin de réconfort.

Joël Legendre est un artiste aux multiples talents. Comédien, animateur et metteur en scène, il est aussi l’auteur de deux livres de cuisine végétarienne, deux best-sellers. Il signe ici un ouvrage introspectif fondé sur sa propre expérience.

Date de parution :  23 janvier 2019

Nombre de pages :  224 pages

Prix : 27.99$

Édition de L’homme

http://www.editions-homme.com/

 

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share