La meute de Catherine-Anne Toupin dès le 16 janvier à La Licorne

Presque 10 ans jour pour jour après la création de À Présent, le Théâtre de La Manufacture renoue avec les mots percutants de la dramaturge Catherine-Anne Toupin, qui nous offre sa toute nouvelle pièce : La meute. En plus de signer le texte, l’auteure et comédienne fera partie de la distribution aux côtés de Guillaume Cyr et Lise Roy. Dirigée par Marc Beaupré, la production s’installera à La Grande Licorne du 16 janvier au 17 février 2018.

Dans un étonnant crescendo, l’écriture incisive de Catherine-Anne Toupin tient le spectateur en haleine et le plonge dans une atmosphère troublante.

Humour noir, mystère et violence s’entremêlent dans ce thriller psychologique.

Partant du constat que la violence est omniprésente, qu’elle s’immisce dans toutes les sphères de la société et dans le discours ambiant, Catherine-Anne Toupin s’intéresse dans La meute à la manière dont celle-ci peut nous affecter. Comment la violence sournoise mais répétée nous change-t-elle ? Comment modifie-t-elle nos rapports aux autres ? La pièce pose également un regard sur la violence au féminin et questionne notre façon de la percevoir. Ultimement, la dramaturge se pose à elle-même, comme au spectateur, une terrible question : Peut-on répondre à la violence par la violence ?

Encensée par la critique britannique pour l’adaptation anglaise de sa pièce À présent, créée par La Manufacture en 2008, Catherine-Anne Toupin livre ici l’une des œuvres les plus attendues de la saison théâtrale, qu’elle a d’ailleurs écrite lors de son séjour au Royaume-Uni. C’est avec le Théâtre Ni plus ni moins, qu’elle a codirigé de 2000 à 2011 avec ses complices François Létourneau et Frédéric Blanchette, qu’elle crée en 2005 L’envie, une de ses première pièces. Création remarquée, ce texte lui vaut l’année suivante une nomination à la soirée des Masques dans la catégorie révélation. Auteure de plusieurs courtes pièces, Catherine-Anne Toupin signe également de nombreux scénarios pour la télévision. Comme interprète, son nom est associé à une vingtaine de créations sur les scènes montréalaises. À la télévision, ses rôles dans Unité 9 et Boomerang, série dont elle est la créatrice, ont fait d’elle une artiste fort appréciée du public, comme en témoigne le prix qu’elle a remporté lors du plus récent gala Artis, dans la catégorie meilleure interprète dans une comédie.

Artiste à la démarche unique, Marc Beaupré signe avec La meute sa première mise en scène pour le Théâtre de La Manufacture. Fondateur et directeur artistique de la compagnie Terre des Hommes, Marc Beaupré est passé maître dans l’art de revisiter les classiques avec éclat. Il adapte, met en scène et livre des relectures décapantes : Dom Juan_Uncensored, Hamlet_Director’s Cut, Caligula [Remix], pièce qui voyagera jusqu’en Corée du Sud. Tout récemment, il revampait L’iliade, présentée au Théâtre Denise-Pelletier. En 2016, il présentait sur la scène de La Licorne une mise en scène remarquée de Fredy, pièce documentaire d’Annabel Soutar sur l’affaire Villanueva. Comme comédien, son parcours théâtral est déjà riche d’une trentaine de rôles. Inoubliable interprète de l’imprévisible Marc Arcand dans Série noire, il a aussi participé à de nombreux films et séries télé, notamment 2 frères et Le négociateur, pour lesquelles il a remporté des Gémeaux.

Au Théâtre La Licorne
4559, avenue Papineau, Montréal
Billetterie : 514 523-2246 / theatrelalicorne.com

Sujets connexes

%d bloggers like this: