La Tournée du cinéma québécois fait un dernier arrêt au Nunavut: 30 mai au 2 juin

154

La Tournée du cinéma québécois, présentée par Québec Cinéma, conclut son voyage pancanadien avec un arrêt du 30 mai au 2 juin dans les villes d’Iqaluit et d’Arctic Bay au Nunavut. La Tournée, en collaboration avec l’Association des francophones du Nunavut, est fière de projeter trois œuvres cinématographiques québécoises qui ont fait leur marque sur le grand écran, en présence du réalisateur Yan England !

Les cinéphiles seront attendus le 1er juin dès 18 h au Franco-Centre d’Iqaluit pour la projection du Programme Wapikoni regroupant 17 courts métrages issus du Wapikoni Mobile. Cette sélection d’œuvres est le reflet de toute la passion racontée à travers les histoires des réalisateurs et réalisatrices issus des Premières Nations. Puis à 20 h, la présentation du plus récent long métrage du réalisateur Patrice Sauvé, Ça sent la coupe,une comédie romantique adaptée par Patrice Sauvé du roman de Matthieu Simard, qui ausculte avec sensibilité et tendresse le passage à l’âge adulte d’un jeune homme perdu – et d’une génération – interprété avec une douceur inédite par Louis-José Houde.
Le film met également en vedette Émilie Bibeau, Julianne Côté, Charlotte Aubin, Patrick Drolet et Marc Messier. Suivra le lendemain à 19h la projection du film 1:54, premier long métrage du réalisateur Yan England, nommé aux Oscars en 2013 pour son court métrage Henri, un drame adolescent, en lice pour l’Iris Prix du public au prochain Gala Québec Cinéma, qui aborde le sujet important de l’intimidation chez les jeunes.

Sujets connexes

%d bloggers like this: