Lambert Wilson au TNM: 24 octobre au 5 novembre

Lambert Wilson

Le Théâtre du Nouveau Monde est fier d’accueillir, en invitation internationale, le spectacle Wilson chante Montand de Lambert Wilson pour une série de onze représentations exceptionnelles. Une soirée placée sous le signe du charme envoûtant d’Yves Montand, au cours de laquelle ses grands classiques immortels et quelques petits bijoux rares sont interprétés avec grâce et sensibilité par Lambert Wilson.

Cette grande figure du cinéma français — qu’on a pu voir notamment dans Molière à bicyclette (aux côtés de Fabrice Lucchini), Des hommes et des dieux (César du Meilleur film 2010) et, plus récemment, Cousteau (dans le rôle-titre) — en fait une relecture à la fois respectueuse et libre, raffinée et jouissive. Les billets de ce spectacle, produit par Les Visiteurs du Soir + Démons Productions et présenté en grande première nord-américaine du 24 octobre au 5 novembre prochains, seront disponibles à compter de ce samedi 13 mai.

Une forme d’osmose

Bien qu’une génération les sépare, une filiation relie les deux artistes qui ont su passer avec une élégance naturelle de la scène aux plateaux de cinéma, des projecteurs de la rampe aux micros d’enregistrement. Yves Montand, un chanteur devenu acteur, et Lambert Wilson, un acteur devenu chanteur, possèdent en commun cette aura aussi distinguée que sexy, une silhouette svelte et déliée, tous deux dotés d’une voix souple, chaude, à la tessiture de ténor léger.

Œuvre musicale, spectacle théâtral

Pour Lambert Wilson, l’idée de départ était de lier la musique et le théâtre sur scène à travers le style d’une personnalité : Yves Montand s’est imposé, tant pour son amour des mots que pour sa capacité à les transcender. Une manière également de saluer son immense talent, vingt-cinq ans après sa disparation. Le metteur en scène Christian Schiaretti, également directeur du Théâtre national populaire de Villeurbanne (TNP), a donc imaginé une œuvre complète, un « spectacle total » qui cumule chant, danse et comédie, et dans lequel l’aspect théâtral est très présent : en quelque trente chansons et dix-sept textes, c’est toute une partie du 20e siècle qui défile, bien loin du tour de chant ou de l’hommage en chansons.

Une évocation imagée

Mis à part la question d’affinités, le projet relève de la volonté de transmettre un pan du patrimoine de la chanson française et de dresser le portrait d’un artiste qui l’a marquée. Famille, engagements, amours… Lambert Wilson retrace avec originalité et fougue les grandes étapes de la vie du chanteur, évoquée en textes, poésies et en musique : entouré de six musiciens, le directeur musical et pianiste Bruno Fontaine revisite le répertoire d’Yves Montand jusqu’à le réinventer, donnant aux mélodies familières un climat jazzy ou exotique, des envolées sophistiquées aux ambiances feutrées.

Un clin d’œil à l’histoire du TNM

Avec ce spectacle, le TNM s’offre un retour dans l’histoire de son lieu, un clin d’œil tendre à la Comédie Canadienne des années soixante où les grands de la chanson québécoise (dont Gilles Vigneault, Claude Léveillée, Monique Leyrac, Jean-Pierre Ferland) et française (Georges Guétary, Charles Trenet, Jacques Brel, Serge Reggiani, Gilbert Bécaud, Les Compagnons de la chanson, etc.) ont présenté leur spectacle sur ces mêmes planches que foulera Lambert Wilson. Renouez avec la tradition de la grande chanson française et retrouvez le charme de Montand avec tout le panache de Wilson.

TNM

Sujets connexes

%d bloggers like this: