L’AUBERGE DU CHIEN NOIR : 377e et dernier épisode

Auberge du chien noir

C’est aujourd’hui le dernier jour de tournage de L’AUBERGE DU CHIEN NOIR, la chaleureuse série dramatique distillant l’humour, la musique et la tendresse, écrite par Sylvie Lussier et Pierre Poirier. Dans les deux premiers épisodes, diffusés le 6 janvier 2003, Marc Trudeau (Vincent Graton) renonçait à son métier d’horticulteur pour se faire aubergiste à temps plein. Dans le dernier, il quitte l’Auberge pour revenir à ses premières amours. La boucle est bouclée. Cette grande finale sera diffusée le jeudi 23 mars à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé.

Entre temps, dès le 19 décembre 2016, les trois premiers épisodes de l’ultime saison de 10 seront offerts gratuitement sur ICI Tou.tv en cadeau pour les fans. Et dès le 16 janvier, l’épisode de la semaine sera également disponible en primeur gratuitement sur ICI Tou.tv, tous les lundis à 20 h, avant la diffusion sur ICI Radio-Canada Télé, les jeudis à 20 h.

« C’est une grande page d’histoire qui se tourne aujourd’hui avec la fin de L’AUBERGE DU CHIEN NOIR », a déclaré Dominique Chalout, directrice générale de la Télévision de Radio-Canada. « Peu d’émissions dramatiques ont su réussir l’exploit de cette aussi grande longévité en ralliant depuis les tout débuts nos téléspectateurs, et ce, saison après saison. »

Avec ses 377 épisodes répartis en 15 saisons, L’AUBERGE DU CHIEN NOIR rejoint Les belles histoires des pays d’en haut et Virginie pour la longévité. Elle se situe au 3 e rang de séries dramatiques hebdomadaires pour le nombre d’épisodes. Elle n’est devancée que par Les belles histoires (590 épisodes) et Rues des pignons (414).

Sylvie Lussier et Pierre Poirier ont écrit quelque 22 500 pages de dialogues pour l’émission, sans compter quelques spéciales de Noël. Ils ont aussi écrit plus d’une trentaine de chansons pour Les Westerners au fil des ans.

La dramatique comptait 21 premiers rôles réguliers à ses débuts et 55 à sa conclusion. Une quarantaine d’enfants sont nés dans le foyer des comédiens et comédiennes de l’émission. Les grossesses de Julie Daoust (Ariane), Isabelle Lemme (Mathilde), Anie Pascal (Sandra), Évelyne Gélinas (Charlène), Brigitte Lafleur (Nadia), Sophie Paradis (Manon), Julie Roussel (Catherine) et Catherine De Sève (Anaïs) ont été intégrées à un moment ou l’autre à l’intrigue de la série.

L’AUBERGE DU CHIEN NOIR a été le théâtre d’une douzaine de mariages au fil des ans, dont ceux d’Élaine (Josée Deschênes et Jean Maheux), de Denis et Lucie (François L’Écuyer et Marie Michaud), de Sandra et Philippe (Anie Pascale et Roger Léger) et deux fois plutôt qu’une, de Normand et Sylvie (Claude Prégent et Sylvie Boucher).

Les comédiens les plus présents dans l’émission furent Vincent Graton (320 épisodes), Josée Deschênes et Renaud Paradis (308), Julie Daoust (288) et François L’Écuyer (240).

« Nous sommes extrêmement fiers de l’œuvre de Sylvie Lussier et Pierre Poirier, une chronique familiale empreinte d’humanité, de gros bon sens et de moments rassembleurs où prime toujours la solidarité, ce qui a toujours été apprécié autant par nous que par les téléspectateurs », a ajouté André Béraud, premier directeur des émissions dramatiques et longs métrages. « Les nombreux comédiens et artisans qui ont travaillé au fil des années sur L’AUBERGE DU CHIEN NOIR ont aussi tous contribué au succès de cette production. Ce n’est pas sans raison d’ailleurs que depuis longtemps, cette équipe a été baptisée « la grande famille de l’Auberge ». Nous les remercions profondément pour toutes ces belles années qui n’auraient été possibles sans leur talent et leur dévouement. »

Et enfin à tout seigneur tout honneur, puisque l’Auberge et la dramatique lui doivent son nom, deux chiens noirs on fait partie de la distribution. Caboose, qui héritait de la fortune de Georges, dont ses enfants ne pourraient disposer que s’ils le traitent aux petits oignons, et Caboose Junior, dont le nom véritable est Tobie.

DANS LA FOULÉE DE L’AUBERGE

L’univers de L’AUBERGE DU CHIEN NOIR s’est étendu bien au-delà de la série dramatique. Ainsi, le CABARET DU CHIEN NOIR, mettant annuellement en vedette plusieurs membres de l’équipe de 2006 à 2013, a permis d’amasser des dizaines de milliers de dollars au profit de la Grande Guignolée des médias.

En musique, LE CABOOSE BAND qui réunit Laurent (Renaud Paradis), Ariane (Julie Daoust) Manon (Sophie Paradis), Mathilde (Isabelle Lemme), Alex (Pierre-Alexandre Fortin), Christian (Stéphan Côté) et Ken (Sylvain Massé) aux côtés des musiciens Alain Sauvageau (piano), Mathieu Durocher (guitares), Mario Légaré (basse) et Louis Gagné (batterie) connaît un succès colossal en tournée à travers le Québec après avoir lancé son premier disque au début de l’année. On retrouve le calendrier bien rempli de son programme de spectacles d’ici le printemps sur le site cabooseband.com.

LES WESTERNERS ont aussi un disque à leur actif, lancé fièrement au cœur du Festival de Saint-Tite en 2008.

 

Auberge du chien noir

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: