Le Canada dans la mire de Daech, jeudi à ENQUÊTE

Enquête

Les attentats terroristes islamistes se multiplient : Paris, Bruxelles, Nice, Berlin, Istanbul… Le groupe terroriste le plus craint de la planète, Daech, a aussi le Canada dans sa mire. Les autorités nous disent qu’il faut s’y attendre. Quelle est la nature de cette menace et que fait-on pour la contrer? Tel est l’objet du reportage de Johanne Faucher et Alain Abel diffusé au retour d’ ENQUÊTE, demain, le jeudi 19 janvier à 21 h sur ICI Radio-Canada Télé.

À ce jour deux attentats terroristes ont été commis au Canada par deux citoyens canadiens radicalisés : Martin Couture-Rouleau, qui a foncé avec sa voiture sur deux militaires à Saint-Jean-sur-Richelieu, tuant l’un d’eux, et Michaël Zehaf-Bibeau qui a tué un garde avant de se faire abattre dans un échange de tirs au Parlement d’Ottawa. Les « loups solitaires » constituent sans doute la menace la plus sérieuse mais comment y faire face?

À cet égard, l’histoire d’Aaron Driver n’est pas rassurante. Ce jeune Canadien pure laine, en contact constant avec la mouvance islamiste radicale sur le web, a été dans la mire des autorités pendant 18 mois. Mais le 10 août dernier, il n’était déjà plus considéré comme une menace prioritaire. Pourtant ce jour-là, la police l’abat alors qu’il s’apprête à partir en taxi vers un centre commercial portant sur lui une puissante bombe artisanale. Le pire a été évité parce que le FBI a, peu avant, transmis à la GRC une vidéo du jeune homme qui annonce son intention de mourir en martyr en tuant des infidèles, suivant l’appel d’autres Canadiens qui ont rejoint Daech en Syrie.

Alors que le territoire du califat ne cesse de rétrécir en Syrie et en Irak, on peut prévoir que bon nombre de Canadiens combattant pour le Groupe armé état islamique (Daech) vont revenir, certains déterminés à mener à terme au pays ce qu’ils n’ont pu accomplir là-bas. Si des organismes comme le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence de Montréal, reconnu mondialement, peuvent aider à réduire le nombre de candidats au martyre meurtrier, ils ne sont d’aucun secours contre ceux qui ont franchi le point de non-retour. Dans de rares entrevues, des responsables de la lutte antiterrorisme de la GRC et du SCRS nous expliquent comment le Canada se prépare à l’inévitable…

Un reportage d’une grande actualité pour le retour d’ ENQUÊTE demain, le jeudi 19 janvier à 21 h. Rappelons qu’ENQUÊTE est aussi diffusée le samedi à 13 h sur ICI Radio-Canada Télé et le dimanche à 18 h sur ICI RDI. On peut aussi revoir les reportages et profiter de divers compléments d’information sur le site de l’émission à Radio-Canada.ca/enquete.

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: