Le documentaire « L’Héritier » présenté ce soir à Télé-Québec dès 21h

Georges Jorisch, survivant de l’Holocauste et Montréalais d’adoption, a mené une quête pendant plus de 10 ans pour retrouver les toiles de grands maîtres volées à sa famille par les Nazis. Dans le documentaire présenté à l’antenne de Télé-Québec ce soir à 21h, Édith Jorisch retrace le parcours fabuleux de son grand-père, marqué par la recherche de tableaux de Klimt et en parallèle un retour aux origines et une quête de justice.

Le documentaire L’Héritier, produit par la maison DATSIT Studios, a été entamé en 2011, alors que la cinéaste n’avait que 22 ans. Les tournages l’ont emmené en Autriche, en Italie et à New York pour faire la rencontre des personnes qui ont marqué la quête de son grand-père. Édith Jorisch a eu le privilège de suivre et filmer ce dernier jusqu’à son décès en 2012, soit quatre ans avant la conclusion du projet.

Il est à noter qu’aujourd’hui, l’Université Concordia de Montréal dévoilera le nom du premier récipiendaire du programme de « résidence d’artiste de la famille Jorisch ». La bourse décernée à un étudiant de la Faculté des beaux-arts lui permettra de parfaire son apprentissage à la Tour Amalie Redlich duMusée d’Art moderne de Salzbourg en Autriche.

UNE HISTOIRE SANS FRONTIÈRE
En 1938, les Allemands annexent l’Autriche. Pour Georges Jorisch, un jeune Juif autrichien âgé de 10 ans, c’est le début d’un long cauchemar. Il suit son père sur le chemin de l’exil, laissant derrière lui sa mère et sa grand-mère, qu’il ne reverra jamais. Les deux femmes vont finir leurs jours dans les camps et les Nazis vont s’approprier tout leur patrimoine, incluant la collection de tableaux de la grand-mère.

Au lendemain de la guerre, orphelin de famille et de pays, Georges Jorisch émigre au Canada, où il va élever sa famille de quatre enfants dans des conditions difficiles. C’est en 1998, à l’âge de 70 ans, que Georges Jorisch se met en tête de retrouver deux tableaux du grand maître Gustav Klimt qui appartenaient à sa grand-mère.

C’est le début d’une quête fabuleuse, parsemée d’obstacles, qui va s’étirer sur une douzaine d’années. L’Héritier raconte l’histoire de cet homme qui a attendu toute une vie pour obtenir justice.

LA RÉALISATRICE
Jeune réalisatrice prometteuse, Édith Jorisch signe, avec L’Héritier, son premier long-métrage documentaire. Passionnée de cinéma, Édith Jorisch est diplômée du certificat en scénarisation cinématographique et du BAC en télévision à l’UQAM. Elle y fait la connaissance de compagnons avec qui elle coréalise plusieurs courts-métrages, diffusés dans différents festivals internationaux et qui remportent des prix au Festival des films du monde de Montréal et au Festival international des films de Fort Lauderdale. En 2012, leurs courts-métrages Les Interdits et Les petites chimères font partie du Short Film Corner à Cannes. Depuis, elle travaille comme réalisatrice et directrice artistique en télévision et en publicité.

L’ÉQUIPE
Idée et réalisation : Édith Jorisch
Scénario : Yves Thériault et Édith Jorisch
Direction photo : Josée Deshaies
Montage : Mathieu Bouchard-Malo
Musique : Alexandra Stréliski
Son : Cyril Bourseaux
Montage sonore : Christian Rivest
Productrice : Sylvie Tremblay
Production : DATSIT Studios Inc.

L’Héritier de la réalisatrice Édith Jorisch, une production de DATSIT Studios, sera diffusé à l’antenne de Télé-Québec ce soir à 21 h.
(Rediffusions : Vendredi 25 novembre 13 h et 0 h 08, dimanche 27 novembre 20 h)

Please follow and like us:
mm

Written by 

Sujets connexes

Vous aimez? Partagez!

%d bloggers like this: