Le Jeu de l’amour et du hasard

Jeu de l'amour et du hasard

Pour fêter l’arrivée du printemps, le TNM propose une comédie aussi délicieuse que réjouissante, Le Jeu de l’amour et du hasard, la célèbre pièce de Marivaux. Mis en scène par Alain Zouvi, ce chassé-croisé amoureux se permet toutes les fantaisies et se place d’emblée sous le signe du plaisir. Emportée par David Savard et Bénédicte Décary dans les rôles de Dorante et Silvia, auxquels Marc Beaupré en Arlequin et Catherine Trudeau en Lisette donnent la réplique, cette charmante intrigue fait la part belle à l’intelligence de l’âme et du cœur.

MARIVAUX, UN AUTEUR FÉMINISTE AVANT L’HEURE

Prolifique écrivain du 18e siècle, Marivaux a écrit une quarantaine de pièces de théâtre, sept romans et une quinzaine d’essais. Alors qu’à son époque les mariages étaient souvent arrangés, il revendique dans son œuvre le droit des femmes à choisir leur destin et leur mari. C’est pour lui qu’a été créée la notion de marivaudage, qui se définit comme un style de langage raffiné propre à décrire les émotions suscitées par le sentiment amoureux, sans toutefois heurter les chastes oreilles. En cela, la langue de Marivaux est un véritable enchantement, d’une beauté absolue. Inspiré de la commedia dell’arte,

Le Jeu de l’amour et du hasard met en scène maîtres et valets de la petite bourgeoisie qui, dans le but avoué de faire éclater au grand jour mensonges et duperies, échangent leur rôle en se travestissant. Silvia, promise à Dorante, veut découvrir qui est son futur mari en se déguisant en Lisette, sa servante, sous l’œil complice de son père et de son frère. De son côté, Dorante échange aussi son costume avec celui de son fidèle valet Arlequin. Mais peut-on être amoureux d’une personne qui ne serait pas de sa classe sociale ? Après quelques savoureux quiproquos et rebondissements, les amoureux se dévoilent et tout rentre dans l’ordre.

ALAIN ZOUVI, MAÎTRE DE LA COMÉDIE

Les spectateurs du TNM le connaissent bien en tant qu’acteur, aussi à l’aise dans les grands rôles tragiques — on se souvient entre autres de sa magnifique interprétation du roi Claudius dans Hamlet (2010-2011) — que dans les partitions comiques, comme celle du Malade imaginaire de Molière, ou dans les personnages de Georges Feydeau, qu’il a interprétés à plusieurs reprises. Après avoir monté des spectacles à succès (La Cage aux folles, La Puce à l’oreille) au Théâtre du Vieux-Terrebonne, Alain Zouvi signe avec Le Jeu de l’amour et du hasard sa première mise en scène au TNM. Et ce n’est pas un hasard: son père, Jacques Zouvi, a incarné le personnage d’Arlequin en 1969 à la NCT, aujourd’hui Théâtre Denise-Pelletier, rôle qu’il a lui-même repris, dans ce même théâtre, vingt ans plus tard. Un legs familial, donc, mais surtout, une grande histoire de fidélité entre un fils et son père.

POUR LE PLAISIR DU JEU… ET DES ACTEURS ! Dans cet imbroglio amoureux, tout repose sur le jeu des acteurs. Malgré son apparente légèreté, la pièce aborde des sujets comme la jalousie, le mensonge et la tromperie. Pour interpréter cette délicate partition, Alain Zouvi a composé une brillante distribution. La délicieuse Bénédicte Décary, que l’on a vue notamment dans Les Trois Mousquetaires au TNM à l’été 2015, incarne Silvia, la belle amoureuse de Dorante, auquel David Savard — troublant Starbuck de Moby Dick (2015-2016) — apporte sa fougue, son énergie et sa passion des grands textes classiques. Marc Beaupré, pour la première fois sur les planches du TNM, joue le rusé Arlequin alors que Catherine Trudeau compose une Lisette coquine et espiègle. Dans le rôle de Mario, le frère de Silvia, on retrouve Philippe Thibault-Denis qui fut un magnifique Roméo l’été dernier, alors qu’Henri Chassé est Orgon, le père attendri qui s’amuse de cette supercherie. Magnifique initiation au théâtre classique, ce Jeu de l’amour et du hasard se veut à la fois séduisant et bouleversant. Alain Zouvi a fait le souhait que ce spectacle donne envie à celles et ceux qui le verront de tomber ou de retomber en amour!

LE TNM DÉMASQUÉ en collaboration avec ICI ARTV tnm.qc.ca

Plongez dans l’univers créatif des artistes et artisans de la scène ! Sous l’animation de Lorraine Pintal, découvrez l’envers du décor… Notre prochain rendez-vous Lundi 24 avril avec Alain Zouvi, qui nous parlera de son passage d’acteur à metteur en scène, de la genèse et de sa vision du spectacle.

De 19h à 19h40 / Entrée libre

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share