Le Métropolis tombe sous le charme de Groenland

Le groupe montréalais Groenland a présenté son spectacle au Métropolis, le vendredi 7 juillet, dans le cadre du FIJM. Les membres du groupe ont invité les spectateurs dans une atmosphère enivrante.

Le spectacle prend son envol avec la chanson Times of survival, suivront ensuite Nothing Personal, Distractions, Our Last Shot, The Weather, Retreat, 26 Septembre, Criminals, Daydreaming, Cabin, Immune, Against the Odds, A wider space, Appalaches, Healing suns.  Au rappel le groupe jouera : Superhero, The Things I’ve Done, Our heart like gold.

C’est Sabrina Halde, voix et multi-instrumentiste et Jean-Vivier Lévesque, clavier les leaders du band qui mènent les interventions avec les spectateurs. Ce dernier tentera d’intégrer l’humour dans ses interventions avec plus ou moins de succès.  Un batteur, un guitariste, une violoniste, une contrebassiste, un bassiste complètent la formation.  Pour ce spectacle, un duo de cuivre les accompagnait.

Ce groupe pop orchestral excelle à créer une ambiance festive. Les spectateurs accrocheront aux rythmes de la musique et se laisseront transporter dans l’univers des chansons.  J’aime ce groupe depuis la première écoute de leur album The Chase.  Leurs chansons me permettent de m’abandonner à la musique.

Le groupe poursuit sa tournée :

-vendredi 14 juillet parc de la Francophonie  Festival d’été de Québec,

-dimanche 6 août au Vieux Clocher de Magog,

-samedi 26 août à La chèvre de Saint-Adolphe-D’Howard,

-samedi 16 septembre au Moulin Michel de Gentilly de Bécancour,

-jeudi 12 octobre Salle Jean-Despréz de Gatineau.

mm

Written by 

Passionnée de musique et de technologie de l’information depuis un très jeune âge, Annie découvre rapidement une nouvelle passion : les spectacles. Elle apprécie autant les spectacles intimes des artistes de la relève que ceux à grand déploiement des vedettes internationales sans oublier les pièces de théâtre, les comédies musicales et les événements sportifs. Ayant assisté à plus de 300 spectacles jusqu’à maintenant, en février 2016 elle écrit ses premières lignes pour un média et couvre les Francofolies de Montréal en tant que journaliste. Toujours à l’affût de nouveaux artistes de talents à découvrir et heureuse de pouvoir écrire des articles sur ces derniers en espérant toucher la curiosité des lecteurs afin qu’ils les découvrent à leur tour.

Sujets connexes

%d bloggers like this: