Le show du refuge:  des performances éblouissantes

La 28e édition du Show du refuge était présentée à Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.  Depuis 1991, ces spectacles-bénéfices ont amassé près de 6 millions de dollars.  Chaque année, les bénéfices du spectacle couvrent 25% du budget nécessaire au Refuge des jeunes afin de venir en aide à des jeunes hommes en difficulté et sans abri âgés entre 17 et 25 ans.

 

Au cours des 27 premières années 160 artistes ont participé bénévolement à un spectacle du refuge. Pour cette édition, Marie-Josée Lord, Émile Proulx-Cloutier, Yama, René Simard, Guylaine Tanguay, Dramatik, Étienne Cousineau, QW4RTZ, et Lulu Hughes ont accepté l’invitation de Dan Bigras de participer au spectacle-bénéfice.

Le spectacle prend son envol suite au discours annuel d’ouverture de France Labelle, la directrice générale du Refuge.  Dan Bigras est de retour en tant que directeur artistique accompagné par huit musiciens et deux choristes dont le nombre d’années de participation varie d’une à dix-neuf présences.

Le groupe Qw4rtz ouvrira le spectacle en accompagnant Dan pour la chanson J’entends frapper.  Guylaine Tanguay prend la relève avec brio avec la chanson Quand on a que l’amour. Émile Proulx-Cloutier, Qwartz et Lulu Hughes interprèteront : Le pas si léger.

Ensuite, Dramatik accompagné par Qwartz et Lulu Hughes ainsi que Dan à la batterie chanteront Épicentre jeunesse.  René Simard viendra interpréter Pour l’amour qu’il nous reste. Elizabeth Blouin Brathwaite a impressionné toute l’assistance en jouant des percussions avec fougue en interprétant The Glamourous Life.  Yama chantera Quand je t’aime, suivi par Étienne Cousineau dont l’interprétation de Bring me to life avec Dan Bigras a subgugé la salle. Quant à Marie-Josée Lord, il n’y a pas de mots pour décrire la profondeur de l’interprétation de la chanson, Je suis malade, La version de  Bohemian Rhapsody de Qw4rtz était enivrante.  Que dire du numéro de Lulu, Marie-Josée Lord et Qw4rtz lors medley Aretha Franklin sauf wow!!.

Au retour Émile Proulx-Cloutier, Dan Brigas à deux pianos interpréteront Petite Valise.  René Simard et Dan Bigras déguisé en l’un et l’autre ont offert L’oiseau en version heavy métal! Guylaine Tanguay accompagnée du groupe Qw4rtz interpréteront le cover d’Elvis Presley, Can’t help falling in love qui a vraiment comblé les spectateurs. Elle demeure sur scène pour la pièce Il m’a montré à yodler.  Dramatik revient pour la chanson Another day in paradise.  Lulu Hugues et Étienne Cousineau s’allient pour interpréter Duo des fleurs.  Marie-Josée Lord et Étienne Cousineau jumelleront leur voix d’opéra pour la chanson The prayer. Yama et Lulu accompagnés de tous les artistes interpréteront A change is gonna come et lors du rappel Dan avec René avec tous les artistes La Bohème.

Le décor de la scène est composé d’écrans géants sur lesquels des photos des jeunes accueillis par le refuge ou des effets visuels sont projetées.  Entre celle-ci des lettres géantes du mot R-E-F-U-G-E sont suspendues.

Dan Bigras présente les artistes sous forme d’anecdotes.  Il démontre un énorme respect pour tous les artistes invités.  C’est avec amour pour les jeunes qu’il parle des objectifs du refuge.

Pendant la première partie du spectacle, tous les numéros sont excellents, emballants, spectaculaires, inoubliables et ovationnés.  Pendant la deuxième partie, la magie n’est pas au rendez-vous à l’exception du numéro des Guylaine Tanguay avec Qw4rtz.  Toutefois, la voix des artistes est impressionnante.  Les spectateurs les ont ovationnés à chacun des numéros.

Le spectacle sera diffusé sur Radio-Canada le jeudi 22 novembre à 20h.

mm

Written by 

Sujets connexes