Le spectacle Corps Mort est une recherche raffinée, honnête et transparente

Corps mort - Photo: Juliette Busch

Dans Corps Mort, Martin Messier crée une danse visuelle où les opposés se rencontrent : la mort danse avec l’amour, la présence avec l’absence, la douceur avec la rage. Il nous confronte avec le fait que ceux-ci ne peuvent exister sans leurs opposés et ne peuvent être pleinement savourés sans leurs contraires; tel le son qui a besoin du silence pour se faire entendre. Il nous confronte avec ces faits.

Le vide est utilisé pour rendre présents des fantômes qui meublent l’espace. On sent que Martin Messier est sur une piste, a trouvé un filon créateur qui émerge de son travail et qui nous amène dans un univers unique, personnel, innovateur. De superbes images émergent de son travail minimaliste et nous laissent en suspend sur une fin ouverte, qui a eu un effet apaisant pour ma part, comme si tout d’un coup je me retrouvais dans l’oeil d’une tornade.

L’utilisation ingénieuse et précise de la technique déploie la sémantique visuelle et sonore des actes performatifs des danseurs.
Les performances dansées sur le thème de la désarticulation sont nombreuses, mais l’interprétation de Kimberley de Jong réussit à nous amener dans des chemins inexplorés qui nous font ressentir la douleur des déchirures causées par les souffrances, les échecs, la perte de contrôle.

Je crois que la pièce pourrait se déployer davantage si plutôt que d’être présentée dans un cadre traditionnel de scène à l’italienne, elle l’était dans un espace performatif où le public serait intégré. Cette organisation pourrait faire vivre une expérience encore plus déroutante au public de par sa proximité à la scénographie et à l’action performative, à son intégration dans l’environnement sonore même.

Le spectacle Corps Mort est une recherche raffinée, honnête et transparente d’un artiste qui semble s’être approprié sa place et son univers créatif.

À voir.

****

CORPS MORT
INSTALLATION PERFORMATIVE, CHORÉGRAPHIQUE ET SONORE À LA CHAPELLE

Une production de 14 lieux / Martin Messier.
Une diffusion de La Chapelle.

Horaire des représentations:
Lundi 23 janvier 19h,
mardi 24 janvier 20h,
mercredi 25 janvier 20h,
jeudi 26 janvier 20h*
vendredi 27 janvier 20h
* Discussion avec les artistes et le public après cette représentation.

Mise en scène, chorégraphie et création: Martin Messier.
Interprétation: Kimberley De Jong, Patrick Lamothe, Simon-Xavier Lefebvre, Martin Messier.
Aide à la recherche: Brianna Lombardo.
Lumières: Jean-François Piché, Martin Messier.
Musique: Martin Messier, Simon Trottier.
Direction technique: Dominique Hawry.
Aide à la technique: Laura-Rose Grenier.

Photographie: Juliette Busch

LA CHAPELLE / 3700 SAINT-DOMINIQUE / BILLETTERIE 514.843.7738 / lachapelle.org

*****

Emma Reno pour les ArtsZé

mm

par 

Sujets connexes

%d bloggers like this: