L’employée du mois – Mégane par Sophie Rondeau, un roman jeunesse bien divertissant

Sophie Rondeau, que j’ai découvert en début d’année avec je ne peux pas aller au bal avec Shawn Mendes, vient de publier un deuxième roman jeunesse tout aussi intéressant, L’Employée du mois – Mégane, aux éditions Hurtubise.

Résumé : Mégane Popp a presque 18 ans. Étudiante au cégep en science de la santé et sauveteuse au complexe aquatique Aquarive où son travail est si apprécié qu’elle est nommée l’employée du mois de janvier. Elle vit seule pour la première fois, à plusieurs heures de route de son village natal. Elle s’ennuie d’Ariane, sa meilleure amie, mais c’est une vraie libération pour elle que d’être en ville. Un soir de janvier glacial, alors qu’elle sort avec des amis dans un bar, elle perd la carte. Le lendemain matin, elle se réveille avec un mal de tête fracassant et un numéro de cellulaire dans sa poche. Elle commence à échanger des messages avec cet inconnu mystérieux… Qui est-ce ? Mégane navigue entre cette relation mystérieuse et insolite, une nouvelle amitié, sa job à temps partiel et le début de sa session. Et quand la vapeur lui sort par les oreilles, elle se prépare une tasse de thé… mais surtout pas de thé vert. Ça goûte le gazon!

Après un roman qui nous a fait revisiter notre bal des finissant avec je ne peux pas aller au bal avec Shawn Mendes, Sophie Rondeau nous amène au CEGEP, avec Mégane Popp qui apprivoise la vie d’adulte en ville (alors qu’elle a quitté la campagne et son village pour étudier), et son job à temps partiel comme sauveteuse à la piscine. Tout cela,  en tentant de découvrir qui est le mystérieux jeune homme qu’elle a embrassé dans un bar (alors qu’elle avait trop bu et n’en a plus de souvenir vraiment), et avec qui elle texte avec grand plaisir depuis plusieurs jours.

Bien que l’intrigue principale est de deviner qui se cache derrière les textos (et qu’honnêtement j’ai deviné assez rapidement), mon intérêt pour ce roman est plutôt dans le style d’écriture de Sophie, sa plume fluide, facile à lire pour les adolescents, ses dialogues qui ont du rythme, et la manière dont elle présente les jeunes de 16-18 ans, dans des situations réalistes, et qui permettra aux jeunes lecteurs et lectrices de se reconnaître. C’est divertissant et il y a plusieurs préoccupations des jeunes lorsqu’ils arrivent dans le monde adulte. Se faire de nouveaux amis dans une ville étrangère, les relations homme-femme, conciliation travail et études, et il y a même une situation qui parle de l’avortement versus garder un enfant non désiré.  Et on nous explique un peu le métier de sauveteur à la piscine, autre fait intéressant.

C’est très bien écrit et ce livre est un vrai divertissement.  J’aime bien voir comment Sophie compare la ville et le village, les pour et les contre, qui se bousculent dans les pensées de Mégane. Cette jeune fille studieuse, pleine d’énergie (qui ne dort que 4-5 heures par nuit comme Grégory Charles), qui essaie de s’adapter à sa nouvelle vie, est une belle source d’inspiration pour les jeunes qui vont lire son histoire.

Comme son titre l’indique, il y aura un deuxième tome, cependant, je ne sais pas de quoi cela va parler, car ce premier volume se termine sans intrigue à la fin, comme si on avait bouclé la boucle. Ce sera probablement l’histoire d’un autre personnage qui gravite autour de Mégane peut-être?

Sophie Rondeau est l’auteure de plus de trente livres jeunesse. Étudiante, elle a été caissière dans une quincaillerie, vendeuse de bijoux dans un grand magasin, employée dans un café, préposée à l’accueil d’un centre aquatique… et après ses études, elle a marié un charmant sauveteur!

Prix : 14.95$

Nombre de pages : 220 pages

Date de parution : 24 octobre 2018

Éditions Hurtubise

http://editionshurtubise.com/

http://www.sophierondeau.com/

Sujets connexes

%d bloggers like this: