Marie-Eve Blanchard : lauréate du Prix de poésie 2017

Marie-Eve Blanchard, auteure du poème Louise, est la lauréate du Prix de poésie 2017, un des trois Prix de la création Radio-Canada. Son texte a été choisi parmi plus de 1000 poèmes ou groupes de poèmes en vers ou en prose inédits reçus de partout au pays.

En plus d’un prix en argent de 6000 $ offert par le Conseil des arts du Canada, la lauréate profitera d’une résidence d’écriture au Banff Centre des arts et de la créativité (Alberta) et son texte sera publié dans le magazine Air Canada enRoute.

Marie-Eve Blanchard a grandi à Granby et vit à Verdun. Elle est titulaire d’une maîtrise en études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Féministe engagée, elle s’implique pour la justice sociale et travaille pour un organisme communautaire en défense collective des droits. Lorsque la conciliation travail-famille le lui permet, elle consacre son temps à l’écriture d’un premier recueil de poésie. On peut dès maintenant lire son texte dans son intégralité sur le site Radio-Canada.ca/icionlit. En voici les premières lignes :

Coupable / de crime au premier degré / ça aurait pu
***
être toi / la femme laissée pour morte près du poêle à bois

Marie-Eve Blanchard explique que son poème est à la fois une prise de conscience et un cri réprimé. Selon elle, Louise pourrait être plusieurs de ces femmes qui accompagnent leur conjoint dans un grand chantier minier éloigné et qui supportent au quotidien les contrecoups de l’industrie extractive. Mais elle se pose la question suivante : cette analyse, Louise la donnerait-elle à entendre?

Elle a été reçue par Marie-Louise Arsenault à l’émission Plus on est de fous, plus on lit! en formule cabaret, en direct du Salon du livre de Montréal, le vendredi 17 novembre. Elle a aussi participé à une performance poétique et musicale aux côtés de Chloé Sainte-Marie.

Pour le jury, composé cette année de la poète Nicole Brossard, de la poète, slammeuse et artiste autochtone engagée Natasha Kanapé Fontaine et de l’auteur-compositeur Thomas Hellman, chroniqueur à l’émission Plus on est de fous, plus on lit!Louise met en scène un Chibougamau rendu palpable, dans lequel Louise avance comme un écho fort de tant d’autres histoires tristes où « parler vrai » est une question de vie. Le visage de Louise, « noirci et cartonné », reste avec nous, longtemps après que nos yeux ont quitté la page.

Les quatre finalistes reçoivent un prix en argent de 1000 $ offert par le Conseil des arts du Canada. Il s’agit de Marie-Hélène Constant pour les jetées, François Guerrette pour Les mauvais sorts se transmettent par la langue, Emmanuelle Riendeau pour Élégie pour déviantes sexuelles et Ouanessa Younsi pour Métisse.

Les Prix de la création Radio-Canada
Véritables tremplins pour les écrivains canadiens depuis 1945, les Prix de la création Radio-Canada (Radio-Canada.ca/icionlit) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits, nouvelles et poèmes originaux et inédits soumis au concours. Au fil des ans, ils ont permis de révéler au public de nombreux talents devenus depuis des incontournables de la littérature d’ici et rayonnent au-delà frontières : Michel Tremblay, Normand de Bellefeuille, Martine Audet, Arlette Cousture, Marie-Sissi Labrèche ou Mélanie Vincelette. Marie-Louise Arsenault, l’animatrice de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! sur ICI Radio-Canada Première, en est la porte-parole.

Le Conseil des arts du Canada
Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Nous favorisons l’excellence artistique et la défendons afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et qu’ils en apprécient les bienfaits. En 2016-2017, nous avons investi 196,8 millions de dollars dans la création et l’innovation artistiques avec nos subventions, nos prix et nos paiements. Nous dirigeons également des projets de recherche, organisons des activités et travaillons avec des partenaires afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des collectivités de l’ensemble du pays. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation des programmes de location d’œuvres d’art et contribue à l’engagement du public envers l’art contemporain.

Le magazine Air Canada enRoute
Le magazine Air Canada enRoute est lu chaque mois par plus d’un million de lecteurs. Distribué à bord de tous les avions d’Air Canada, dans les salons Feuille d’érable du monde entier, ainsi que dans certains hôtels et boutiques nord-américains, il est une source d’inspiration pour les voyageurs et se démarque par sa signature visuelle et son graphisme innovateur. Air Canada enRoute est publié par Bookmark, l’un des chefs de file mondiaux du marketing de contenu.

Le Banff Centre des arts et de la créativité
Fondé en 1933, Banff Centre des arts et de la créativité est une organisation d’apprentissage d’envergure internationale basée sur un héritage exceptionnel en matière d’excellence en développement artistique et créatif. Le Centre, qui n’offrait à l’origine qu’un seul cours de théâtre, s’est développé au fil du temps et joue maintenant un rôle de premier plan dans des dizaines de disciplines axées sur les arts, la culture et la créativité. Occupant un vaste campus au cœur des spectaculaires Rocheuses canadiennes, Banff Centre des arts et de la créativité a pour mission d’inspirer tous les artistes, chefs de file et penseurs afin qu’ils libèrent leur potentiel de création qui leur permettra d’apporter une contribution unique à la société. Pour ce faire, le Banff Centre offre des programmes d’apprentissage transdisciplinaires, des spectacles de calibre mondial, ainsi que des activités de sensibilisation du public.

Sujets connexes

%d bloggers like this: