Mémoires d’une mairesse Lac-Mégantic, 6 juillet 2013, une femme engagée, à l’écoute et empathique

Un peu plus de 5 ans après ce tragique événement qui a détruit le centre-ville de Lac-Mégantic et fait 47 morts, voici le livre, Mémoires d’une mairesse Lac-Mégantic, 6 juillet 2013, aux Éditions de L’Homme, par Denis-Martin Chabot. Ce livre est extrêmement bien écrit et fait un retour, oui, sur la tragédie, mais aussi sur la reconstruction de la ville et surtout sur Colette Roy Laroche la mairesse de Lac-Mégantic à ce moment-là, alors qu’on retourne dans son passé pour la connaître un peu plus.

Résumé : Colette Roy Laroche a posé sa candidature à la mairie de Lac-Mégantic à l’âge de 59 ans. Féministe des premières heures, enseignante, gestionnaire et mère de famille, elle avait déjà traversé bien des tempêtes professionnelles et intimes. Le journaliste Denis-Martin Chabot s’est intéressé au parcours de cette femme dès qu’il l’a vue pour la première fois à la télévision, le matin du 6 juillet 2013, quelques heures après le déraillement d’un train qui a fait 47 victimes, détruit le centre-ville de Lac-Mégantic et entraîné une catas­­trophe environ­nementale. Pendant les heures, les jours, les mois qui ont suivi cette tragédie, considérée comme la pire de l’histoire du Québec, Colette Roy Laroche a su trouver les mots et les gestes pour réconforter ses concitoyens et gérer avec dignité la difficile reconstruction de sa ville. Armée de son courage et de son gros bon sens, faisant preuve d’un esprit d’équipe et d’un dévouement hors du commun, cette femme a impressionné et inspiré le monde entier.

Denis-Martin Chabot a fait un travail remarquable de recherche pour nous présenter ce livre à la fois instructif, émouvant et touchant sur cette grande dame Colette Roy Laroche, son parcours de vie et de carrière, son enfance, ses ambitions, ses mariages, la tragédie de Lac-Mégantic et la reconstruction de cette ville par la suite, jusqu’à la fin de son dernier mandat comme mairesse, qu’elle a décidé de quitter après 13 ans de loyaux services auprès des gens de cette ville qu’elle adore.

Avec des photos, autant de l’enfance de Colette ainsi que des moments marquants de sa vie personnelle et professionnelle, ainsi que des informations diverses obtenues autant dans des rapports d’expertises, que dans des journaux, ou des extraits de discours prononcés, Denis-Martin a en plus passé de longues heures à recueillir les souvenirs de Colette elle-même, pour pondre cette biographie.

Au fil des pages, nous découvrons une femme engagée, attentive, à l’écoute, résiliente et courageuse, mais surtout empathique et déterminée, lorsqu’arriva cette tragédie. On peut dire que cette femme exceptionnelle a marqué l’histoire du Québec, autant que la tragédie qui l’a fait connaître du grand public. Et il est intéressant que Denis-Martin Chabot en ait écrit un livre pour se souvenir des accomplissements de cette grande dame.

J’aime beaucoup le fait que ce livre n’insiste pas outre mesure sur la tragédie, mais plutôt sur la femme et la mairesse. On apprend à la connaître dès son enfance qui n’était pas très facile à l’époque. On découvre une femme déterminée à terminer ses études pour enseigner, malgré les embûches. Bien qu’elle se retrouve seule avec sa fille en bas âge, après la mort de son mari, elle continue d’être une battante et faire sa place en société et au travail. C’est intéressant de la voir gravir les échelons, de la voir devenir directrice d’école, et de voir que son but premier, autant à l’école que plus tard à la mairie, c’est d’aider son prochain, de tout faire pour être au service des autres. Si plusieurs politiciens faisaient comme elle, nous serions moins désintéressés de la politique et nous serions moins dans le pétrin. Et naturellement, on reprend en détail les événements tragiques du 6 juillet 2013, mais sans trop de voyeurisme, ni de sensationnalisme. Et on passe en revue tout ce qui a été fait pour reconstruire Lac-Mégantic par la suite.

 Dans ce livre, on retrouve également une préface signée par Pauline Marois et une postface de Julie Morin, l’actuelle mairesse de Lac-Mégantic.

Denis-Martin Chabot a été journaliste pendant 32 ans à Radio-Canada. Désormais pigiste, il est également auteur, écrivain, poète et dramaturge. Il a publié des ouvrages en tout genre, dont Dave Courage: survivre à l’attentat du Métropolis, ainsi que deux romans aux Éditions La Semaine.

Prix : 29.95$

Nombre de pages : 272 pages

Date de parution : 10 octobre 2018

Éditions de l’Homme

http://www.editions-homme.com/

http://www.denismartinchabot.com/

Sujets connexes

%d bloggers like this: