Metalbash Montréal, deux soirées de pur métal local

Le Piranha Bar recevait vendredi dernier, le Metal Bash Montréal. Deux soirées heavy métal alliant toutes les régions, de Sherbrooke, Matane, Rimouski, Québec, Trois-Rivières, Montréal et même de la capitale nationale, Ottawa.

À mon arrivée, il y avait le groupe The Outborn de Québec sur scène, leur death métal progressif a été très bien livré. J’ai bien aimé la ligne de basse et les deux guitaristes, le chanteur John Mayer avait une présence percutante sur scène allant parfois brasser la foule en la voyant trop tranquille. Cette performance a très bien commencé ma soirée.

La soirée s’est poursuivie avec le groupe, The Flaying de Québec, et j’attendais impatiemment de les voir en concert depuis que je les ai découverts à travers leur plus récent album Angry, Undead. Sur un côté de la scène, un mannequin à qui il ne restait que la peau m’a fait sursauter à première vue. Les quatre membres sont d’une justesse incroyable avec leur instrument, le bassiste Sébastien Marrier-Verret me faisait penser à Mario Légaré du groupe Octobre, avec sa façon de jouer et ses expressions, le guitariste Didier Samson nous balançait tous ses riffs avec sa guitare et le batteur Michel Bélanger tout au fond, même si on le voyait peut y allait de toute puissance et William Murray à la voix était très à l’aise sur la scène du Piranha Bar. Ce fut une excellente prestation de leur part et espérons un retour très prochainement.

Humanity’s Digrace est de Montréal et leur métal extrême est très différent des autres formations jusqu’à maintenant. Le guitariste et le bassiste de chaque côté de la scène étaient plutôt statiques, mais d’une très grande précision avec leur instrument. Le chanteur Karl Delorme était une véritable boule d’énergie dont j’aurais eu besoin, mais la scène est son terrain de jeu. Il prend toute la place laissée par ses deux comparses, en ce qui a trait au batteur, on ne voit que sa tête dépasser, mais quelle efficacité.

Accursed Spawn directement de la capitale du Canada, si plusieurs disent que c’est une ville de fonctionnaires, la scène métal s’y porte bien avec ce groupe de quatre musiciens extraordinaires qui manient leur instrument comme les Jedi avec leur sabre laser. Le bassiste Wei Lu à la basse à six cordes sans frette était vraiment excellent, le batteur qu’on apercevait à peine, se faisait bien entendre, le chanteur avec sa Jackson Flying V et l’autre guitariste nous ont livré la marchandise de très bonne manière. Rémi nous avait prévenus que nous n’étions pas prêt pour ce groupe. Vrai. Une autre découverte pour ma part et j’ai trouvé leur prestation vraiment excellente.

Pour terminer cette super soirée, nulle autre qu’Obsolete Mankind de Montréal et leur death metal dont Marie-Hélène Landry à la voix qui a apporté une touche féminine à la soirée. La scène était bien remplie, mais Marie-Hélène prend tous les pouces carrés laissés par ses comparses pour nous balancer dans les oreilles sa voix grave sortie directement d’outre-tombe en faisant aller sa longue chevelure dans tous les sens. On a eu aussi la visite du chanteur de Necrotic Mutation, Sébastien Croteau version 3.0 avec sa nouvelle coupe de cheveux qu’il lui va très bien en passant. Très bonne idée de mêler leurs voix et leurs énergies. Je ne connaissais pas ce groupe et ce fut une très belle découverte avec leur très bonne prestation pour conclure cette soirée haute en décibels.

J’ai seulement assisté à la première soirée du MetalBash Montréal, mais quelle belle soirée de découvertes de groupes locaux du Québec et de l’Ontario très bien organisée malgré le fait qu’il y ait eu cinq groupes. Les changements ont été ultra rapides, aucun temps mort et même d’avance sur les heures prévues. Je remercie Prc Music de mettre de l’avant la scène locale du Québec avec leur Metal Bash et leur implication dans la promotion des groupes d’ici.

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share