Michael Schenker Fest au Club Soda, un concert réussi

Le 12 mars dernier, le Club Soda recevait Michael Schenker Fest avec comme chanteur invité Gary Barden, Graham Bonnet, Doogie White et Robin Mcauley en première partie de Sleazy Way Out. La soirée a été un enchaînement de chansons sans temps mort, une véritable réussite malgré de nombreux changements.

Sleazy Way Out est un groupe de rock and roll influencé par les années 80, à cause de leur tenue vestimentaire et leur musique. En fait, le chanteur Stacey Sleaze rappelle Sebastian Bach de Skid Row, avec son attitude et sa voix. C’était la première fois que je voyais ce groupe et ce fut un bon moment passé avec eux.

Le groupe est composé de Chris Glen à la basse, Ted Mckenna à la batterie, Steve Mann à la guitare et Clavier et bien sûr Michael Schenker à la guitare.

Le tout a commencé avec une pièce instrumentale Arena, suivi de la venue de Gary Barden dans Let Sleeping Dogs Lie, Cry for the Nations, Attack of the Mad Axeman, Messin’ Around, Armed and Ready.

Je ne connaissais pas ce chanteur, mais malgré  son âge mûr, rien ne l’a ralenti sur scène. Entre deux chanteurs, Michael nous a joué Coast to Coast, une chanson qu’il avait donnée à son frère Rudolf des Scorpions. Il a beaucoup de charisme, et ce long sourire nous prouve qu’il est heureux d’être sur scène à nous démontrer ses grands talents de guitariste. Il laisse même les spectateurs toucher à sa guitare et rend heureux l’un d’entre eux, en utilisant sa caméra pour prendre quelques clichés.

Pour nous divertir, il y a également la venue de Graham Bonnett avec les chansons Desert Song, Dancer Night Moods, Searching for a Reason, Assault Attack et Captain Nemo.

Malgré ses 65 ans, Robin Mcauley peut donner des cours de charisme à beaucoup de chanteurs. Il est venu nous offrir les chansons Bad Boys, Save Yourself, Anytime, Heart and Soul, Love Is Not a Game et Searching for Freedom.

La voix de Doogie White Live and Let Live a terminé cette soirée de rock avec Vigilante Man, Lord of the Lost and Lonely, Take Me to the Church, Before the Devil Knows, You’re Dead, Warrior et Rock Bottom.

Pour le rappel il y a eu Doctor Doctor, Shoot Shoot, Natural Thing, Lights Out qui sont toutes des chansons de Ufo.

Le concert a été d’une durée de 2 heures 30 minutes.

 

mm

Written by 

Grand connaisseur de la scène heavy metal, Sébastien a cet oeil de lynx affuté qui lui permet de capturer avec sa caméra des photos exceptionnelles des artistes qu'il aperçoit sur scène et de décrire avec justesse leurs performances. Éditeur-adjoint au webmagazine Les ArtsZé

Sujets connexes

%d bloggers like this: