Montréal toujours de Melissa Maya Falkenberg

Feuilleter ce volume aux 168 pages glacées c’est entrer dans autant de cavernes d’Ali Baba éparpillées à Montréal qu’il y a d’endroits répertoriés, soit 30. Montréal toujours, titre plutôt terne pour un livre qui met en lumière ces trésors uniques titillent la curiosité sur la ville qui porte haute et fière une croix sur sa montagne. Le nom Montréal toujours fait référence au drame vécu par son auteure Melissa Maya Falkenberg, devant l’augmentation insensée des loyers à Montréal et au dilemme de partir ou rester ? Puis à la décision de rester devant ce beau projet d’exploration des repères emblématiques de Montréal proposés par l’éditeur de Les Malins, Marc-André Audet. Ce petit bouquin aux allures inoffensives est passionnant, et comme les Anglais le disent, un page turner … une fois ouvert, on ne veut plus le quitter.

Montréal toujours perce non seulement les mystères d’illustres lieux comme le 281, l’Accueil Bonneau, les Bagel Fairmount et St-Viateur, Le Bilboquet, le Café Campus et le Chalet Bar-B-Q, mais il risque de faire découvrir à des Montréalais de souche des endroits étonnants tel le luthier du coin Ontario et Clark ou le perruquier du coin St-Joseph et St-Denis, et préserve du même élan l’énigme de certains endroits comme Wing Noodles.

Abondamment illustré de photos, ce carnet de découvertes affiche une part d’humour avec son propos à la fois léger et sérieux, ses informations recherchées, ses entrevues avec les bâtisseurs de ces commerces qui font la joie du Montréal, local et touristique. On assiste à des révélations intéressantes et on y apprend des pans d’histoire captivants sur le Cinéma l’Amour, l’Orange Julep, Schwartz, Henri Henri et Moishes.

D’ailleurs, se coucher après avoir lu Montréal toujours garantit une nuit d’insomnie, car on se prend au jeu de chercher dans sa mémoire tous ces autres endroits que l’on connaît, qui n’apparaissent pas dans ce premier tome, mais qui pourraient faire l’objet d’attention dans un second tome sur Montréal.

En fait, Montréal toujours est un magnifique livre-cadeau à s’offrir ou à offrir aux gens qu’on aime et qui souhaitent connaître les secrets de Montréal.

Montréal toujours – Mélissa Maya Falkenberg – Les Éditions Les malins – 168 pages – Parution le 3 novembre 2016.

Sujets connexes

%d bloggers like this: