Nightwish des débuts à aujourd’hui

Le groupe de métal symphonique d’origine finlandaise Nightwish présentait leur spectacle de la tournée Decades au MTelus le mardi 20 mars.  Cette tournée est un retour aux pièces de leurs vingt années de carrière.  Le groupe composé de Floor Jansen à la voix, Tuomas Holopainen aux claviers, Marco Hiatala à la basse et voix, Emppu Vuorinen à la guitare, Troy Donockley aux instruments à vent et Kai Hahto, était en grande forme.

À 20h30, la scène s’illumine affichant une superbe projection sur la toile de fond, au son, la version instrumentale de la pièce Swanheart.  Après plusieurs minutes, un décompte d’une minute apparaît et enfin le band fait son entrée, sous les cris et les applaudissements des spectateurs hystériques.  Plusieurs d’entre eux accueillent le groupe en affichant le signe du diable.  C’est la chanson End Of All Hope qui ouvre officiellement le spectacle de deux heures.

Les chansons Wish I Had an Angel, 10th Man Down, Come Cover Me, Gethsemane, Élan, Sacrament of  Wilderness, Deep Silent Complete, Dead Boy’s Poem, Elvenjig et Elvenpath, I Want My Tears Back, The Carpenter, The Kinslayer, Devil & the Deep Dark Ocean, Nemo, Slaying the Dreamer, The Greatest Show on Earth, Ghost Love Score, ont complété la liste de chansons de la soirée.  Le groupe s’est permis de piger dans ses chansons rarement interprétées en spectacle ainsi que celles de ses premiers albums.

Les membres de Nightwish se sont adressés à la salle à tour de rôle.  C’est Floor qui s’adresse la première aux spectateurs après la quatrième chanson. Troy présentera la chanson The Carpenter, chanson qui n’a pas été jouée depuis 20 ans.  Marco révélera les pièces finales de la soirée. À chaque intervention les spectateurs encouragent le groupe chaudement.

Les projections sur l’écran géant étaient exceptionnellement bien fignolées.  Elles changeront tout au long du spectacle selon les chansons.  Floor est très souriante, sa voix est parfaite et elle s’adonne fréquemment au hairbanging.  Tout le groupe semble très heureux d’être sur scène à Montréal. Leur performance est imprégnée par la bonne humeur des membres de Nightwish, le spectacle est vraiment édifiant.

Contrairement aux habitudes des spectateurs des shows de Nightwish qui s’adonnent au « bodysurfing » et « trash » abondamment, ce soir-là le MTelus était plutôt réservé.

Leur tournée nord-américaine se poursuit jusqu’au 22 avril.  Au Rapids Theatre de Niagara Falls le 23 mars, à l’Agora Theater de Cleveland, le 24 mars, au Stage AE de Pittsburgh le 25 mars.

Sujets connexes

%d bloggers like this: