Pour le plaisir… l’Impact

Êtes-vous déjà allé au Stade Saputo ? Puis-je vous dire que j’y ai passé l’une de mes belles soirées festives de l’été, sans être pour autant un passionné de soccer? D’accord, le match de samedi dernier qu’on qualifiait de crucial, s’est soldé par une victoire de l’Impact. Il y a là matière à réjouissance, mais ce n’est pas tout.

Arrivé dans le secteur du stade autour de 18 heures, je sens déjà une ambiance de fête. Tous ces gens vêtus de l’emblématique t-shirt bleu, orné d’une fleur de lys, convergent dans la bonne humeur vers le lieu de rassemblement. Il y a du monde ! Plus de 18 000 personnes ! On se dandine en famille au son des rythmes d’un DJ, puis, sur le coup de 19 heures 30, petits et grands tapent bruyamment du pied pour bien faire sentir leur présence. On regarde les avions qui quittent Montréal et on n’envie même pas les voyageurs tellement on passe un bon moment!

On pique-nique, en quelque sorte, au beau soleil du mois d’août, mais sans perdre le match de vue. Fiston et papa font sans prétention le pari que le Bleu-blanc-noir mettra fin à une série de quatre matchs sans victoire. Leur prédiction s’accomplit et le Fire de Chicago se voit infliger un huitième revers consécutif.

Chose certaine, même des néophytes auront retenu le nom de Daniel Lovitz qui a inscrit un premier but en carrière en MLS et permis à l’Impact de l’emporter 2 à 1. On repart le sourire aux lèvres en marchant tranquillement vers la voiture ou le métro. On salue des fans fidèles en parlant déjà du prochain match. Presque tout le monde sourit… Le plaisir, je vous dis!

L’Impact

Sujets connexes

%d bloggers like this: