Rencontres internationales dédiées aux enjeux des ateliers d’artistes abordables

En marge du GSEF 2016 (Forum mondial de l’économie sociale) qui se déroule dans la métropole jusqu’au 9 septembre, Ateliers créatifs Montréal (ACM) organise pour la première fois des rencontres internationales dédiées aux enjeux des ateliers d’artistes abordables dans les métropoles culturelles.

Une association internationale en voie d’être créée

Se définissant comme étant une entreprise d’économie collective sociale, ACM gère aujourd’hui près de 300 000 pieds carrés d’ateliers d’artistes sur le territoire répondant aux besoins de plus de 650 artistes et artisans. Des représentants de
grandes métropoles mondiales dont Londres, Paris, Berlin, New York, Toronto et Saint-Paul-Minneapolis prendront part à des échanges qui permettront de partager l’expertise de villes culturelles actives sur ce dossier. Cela sera aussi l’occasion
de mieux faire connaître l’engagement des acteurs montréalais et de mettre à l’agenda l’officialisation d’un réseau international d’échanges de pratique qui sera créé, nous l’espérons, en 2017 et dont le siège serait à Montréal.

Deux thématiques sont au cœur de ces premières rencontres. Les enjeux et modalités de la collaboration entre les organismes à but non lucratif gestionnaires d’ateliers d’artistes et les administrations locales et la structuration de ces
échanges pérennes dans un réseau professionnel d’échanges de pratiques de dimension internationale.

Les contrecoups de la taxation foncière
En collaboration avec Culture Montréal et les autres parties prenantes au développement des ateliers d’artistes à Montréal, ACM s’emploie à sensibiliser la ville de Montréal sur l’impact du système de taxation foncière sur le coût des loyers des ateliers d’artistes.

« Déjà en 2011, nous avions identifié clairement les effets pervers qu’aurait une forte augmentation des taxes foncières sur le coût des loyers pour les espaces loués par les artistes, affirme Marcel Choquette président du conseil d’administration des Ateliers créatifs Montréal. Ces augmentations de taxes résultent d’une augmentation de la valeur foncière des espaces que nous avons rénovés afin de les rendre viables pour les artistes. «Nous espérons travailler en concertation avec les représentants
municipaux afin d’en arriver à une résolution à long terme de cette problématique récurrente. Nous tenons à contribuer à la création d’un modèle de fonctionnement porteur tourné vers l’avenir qui passerait par une exemption de taxes pour les
espaces locatifs loués par des artistes et artisans. »

www.atelierscreatifs.org

À propos des Ateliers créatifs Montréal Ateliers créatifs Montréal (ACM) est un organisme à but non lucratif fondé en 2007
qui a pour mission de développer et protéger des lieux de travail et de création abordables, adéquats et pérennes pour des artistes professionnels en arts visuels, artisans et organismes culturels. ACM devient un outil de développement pour la
communauté des artistes, artisans et organismes culturels en mettant à contribution son expertise de gestionnaire immobilier de même que ses ressources et compétences en développement de projet, en gestion de chantier et en planification. À titre
de propriétaire, locataire principal ou gestionnaire, Ateliers créatifs Montréal gère aujourd’hui près de 300 000 p.c. d’ateliers d’artistes sur le territoire de Montréal et est présent dans quatre arrondissements, répondant ainsi aux besoins
de plus de 650 artistes et artisans.

mm

Written by 

Sujets connexes

%d bloggers like this: