Répertoire des villes disparues, un film choral, à voir pour le jeu des acteurs et l’ambiance créée par Denis Côté

Le tout dernier film de Denis Côté, son onzième long-métrage, Répertoire des villes disparues, prend l’affiche dès le 15 février à Trois-Rivières, Sherbrooke, Québec et Montréal. Il sera présenté entre autres au cinéma Le Clap à Québec. Ce film choral met en vedette Robert Naylor, Josée Deschênes, Jean-Michel Anctil, Larissa Corriveau, Diane Lavallée, Rémi Goulet, Rachel Graton, Jocelyne Zucco, Normand Carrière et Hubert Proulx. Ce drame fantastique écrit et réalisé par Denis Côté, est librement inspiré du roman éponyme de Laurence Olivier publié aux Éditions Les Herbes rouges.

Synopsis : À Irénée-les-Neiges, bourgade perdue de 215 habitants, Simon Dubé perd la vie en voiture. Choqués, les gens n’osent pas trop parler des circonstances de la tragédie. Dorénavant, pour la famille Dubé, la mairesse Smallwood et une poignée d’autres, le temps semble se rompre et les jours flottent sans fin. Quelque chose s’abat lentement sur la région. Dans ce deuil et ce brouillard, des étrangers sont vus. Qui sont-ils? Que se passe-t-il?

Répertoire des villes disparues, c’est la remise en question d’un village, la quête de sens de ses 215 habitants, suite au suicide du jeune Simon Dubé. La famille immédiate de Simon est brisée. Le père, sobrement joué par Jean-Michel Anctil, part à la recherche d’un réconfort quelque conque. La mère, intensément déconnectée, jouée avec brio par Josée Deschênes, déambule et cherche un sens à sa vie désormais. Le frère de Simon (extrêmement crédible Robert Naylor) veut un signe de son frère, cherche une ligne directrice pour la suite… Bref, ils sont complètement déchirés par ce drame.

Pour les autres gens du village, ce drame a également un effet de remise en question. Le personnage joué par Rachel Graton, se demande si elle veut mourir dans ce village, dans sa pataterie, ou si ce ne serait pas mieux ailleurs . La folle du village, ou en tout cas, celle dont l’esprit s’égare souvent, jouée avec beaucoup de conviction par Larissa Corriveau, sera très perturbée par ce suicide, au point de la faire chavirer du côté de la folie?

Il n’y a que la mairesse du village, brillante Diane Lavallée, qui se dit assez forte pour passer au travers d’une telle tragédie. Elle veut être le soutien de tous ces gens, leur bouée de sauvetage… mais veulent-ils de son aide ?

Ce film choral sur une petite communauté tissé serré, est intéressant pour plusieurs raisons. D’abord, j’aime bien qu’on nous présente des acteurs tels que Diane Lavallée, Josée Deschênes et Jean-Michel Anctil dans des rôles plus dramatiques. Ils sont très convaincants.

De plus, ce qui est le plus poignant et troublant avec ce drame fantastique, c’est l’ambiance que Denis Côté a su créé dès les premières images. Un hiver sale, un vent glacial, une route déserte avec des habitations abandonnées, de la boue, de la neige, du froid, et la musique qui vient ajouter à ce sentiment de deuil, de terreur aussi, car s’ensuivent des événements perturbants, surnaturels, auxquels on a envie de croire, tellement c’est très bien amené par le réalisateur.

Répertoire des villes disparues a été sélectionné en Compétition officielle de la 69Berlinale.

Marathon au Cinéma Beaubien vendredi 15 février

Assistez à une séance du film au cours de la journée et courez la chance de vous mériter un prix

Demain aura également lieu un Marathon Cinéma au Cinéma Beaubien! Le public peut assister aux séances de 12h, 16h25, 19h ou 21h30 et courir la chance de gagner à chaque projection: 1 affiche dédicacée + 1 tuque du film + 1 livre qui a inspiré le film + 1 année complète de cinéma Maison4tiers – Distribution de films! Chaque séance se déroulera en présence d’un artisan du film. Ne manquez pas le Marathon Répertoire des villes disparues!

Les places sont limitées, réservez vos billets dès maintenant :
12h00  https://bit.ly/2E7sfIy

16h25 https://bit.ly/2UWFuRU

19h00 https://bit.ly/2TDG6vp

21h30 https://bit.ly/2tgBFv3

 

Pour suivre l’actualité du film :

facebook.com/RepertoireDesVillesDisparues

instagram.com/villesdisparues

www.repertoiredesvillesdisparues-lefilm.com

Crédit photo Lou Scamble

 

 

Sujets connexes

Print Share Tweet Follow Email +1 Share