Sass Jordan, de retour à ses racines

Sass Jordan présentait sa tournée célébrant le 25e anniversaire de l’album Racine à l’Astral le vendredi 26 janvier.  En septembre dernier, l’album Racine Revisited avait été lancé proposant des versions remixées des chansons.  Un retour sur scène dans sa ville natale réussit.

Dès son entrée en scène, l’auteure-compositrice-interprète a été très chaudement accueillie. À son tour elle a salué les spectateurs et confirmé par la même occasion à quel point elle était heureuse de présenter son spectacle à Montréal.   Elle a débuté le spectacle d’environ deux heures quinze incluant un entracte, en racontant des anecdotes qui ont entouré la création de son album Racine, il y a 25 ans.  Elle était accompagnée de deux guitaristes, un bassiste et un batteur.

La première chanson de la soirée sera Who do you think you are. Toutes les chansons de Racine ont été interprétées soit: Windin me up, do what ya what, If your gonna love me, Where there’s a will, Cry baby, Goin’ back again, I wanna believe, You don’t have to remind me, Time Flies, Make you a believer, Stop dragging my heart around, etc .  Elle a également interprété un cover de Paul McCartney: Maybe I’m amazed, et celui du groupe de S.U.N. Mobile Again. La dernière chanson de la soirée, So Hard, était tirée de son tout premier album.

Entre chacune des chansons, elle s’est installé sur son tabouret et a lu les événements qui ont mené à l’écriture de la prochaine chanson. Vous pouvez lire les inspirations et anecdotes derrière chacune des chansons sur le site officiel de Sass Jordan au : http://sassjordan.com/racine-song-paragraph.  Elle s’exclamera à plusieurs reprises sur sa joie d’être à Montréal.  Elle parlera majoritairement en anglais.

La scène est complètement épurée, à l’exception de quatre tables recouvertes de tissu de velours rouge ou brun sur lesquelles reposent des chandelles. Le pied de micro de l’artiste est entouré par un ensemble de lumières Del.

La voix de Sass Jordan est chaude et puissante, elle a un charisme et une énergie contagieuse.  Elle a offert une performance du tonnerre.

Elle poursuivra sa tournée au Casino Yellowhead d’Edmonton le 24 février, au St-John Pub d’Arnprior en Ontario le 2 mars, au Midland Cultural Center de Midland le 3 mars et finalement le 24 mars elle sera au Scandic Lillehammer Hotel à Lillehammer en Norvège.

mm

par 

Passionnée de musique et de technologie de l’information depuis un très jeune âge, Annie découvre rapidement une nouvelle passion : les spectacles. Elle apprécie autant les spectacles intimes des artistes de la relève que ceux à grand déploiement des vedettes internationales sans oublier les pièces de théâtre, les comédies musicales et les événements sportifs. Ayant assisté à plus de 300 spectacles jusqu’à maintenant, en février 2016 elle écrit ses premières lignes pour un média et couvre les Francofolies de Montréal en tant que journaliste. Toujours à l’affût de nouveaux artistes de talents à découvrir et heureuse de pouvoir écrire des articles sur ces derniers en espérant toucher la curiosité des lecteurs afin qu’ils les découvrent à leur tour.

Sujets connexes

%d bloggers like this: