Soirée grandiose pour le 28e Gala de la Socan

Dans une soirée animée par Stéphane Archambault qui visiblement n’était pas très à l’aise dans son rôle d’animateur, le Gala de la SOCAN réunissait plusieurs artistes à la TOHU de Montréal en ce lundi 16 octobre. Une soirée qui vise à célébrer la création musicale en rendant hommage aux auteurs-compositeurs qui se sont démarqués avec des musiques ou des chansons.

Le Gala a débuté par les mots de bienvenue d’usage pour ensuite se suivre avec une performance musicale du groupe Canailles qui ont interprété Lindbergh, un prétexte idéal pour lancer la soirée en donnant le Prix « empreinte culturelle » à Claude Péloquin et Robert Charlebois les bâtisseurs de cette chanson. Robert Charlebois est reparti avec un autre trophée SOCAN puisqu’Il a reçu également le Prix Excellence remis à un artiste s’étant illustré dans une carrière musicale remarquable.

Le prix hommage est remis pour la première fois à une interprète et non à un auteur-compositeur. C’est avec émotion que Luc Plamondon nous a présenté Monique Leyrac en disant que c’est grâce à elle s’il fait carrière. Elle est la première ayant cru en lui. Monique Leyrac tout en humour est venue chercher le trophée. Elle est montée sur la scène en déclarant que tous les éloges que venait de dire Plamondon à son sujet étaient vrais. Par la suite, Plamondon a ajouté que sans interprètes, il n’y aurait pas de paroliers et Monique Leyrac de lui répondre, s’il écrit des chansons pour les autres c’est qu’il chante mal autrement il nous écrirait pas de chansons, il les garderait pour lui. Elle a charmé toute la salle par un discours inoubliable à un point tel où Ariane Moffat qui était la suivante sur scène s’est dite charmée par la dame si attachante et qu’elle aurait bien aimée collaborer avec elle à une autre époque.

Un autre moment fort de la soirée fut un petit mot de Louise Forestier qui venait rendre hommage à Robert Charlebois pour le Prix Excellence. Elle conseille aux jeunes et au moins jeunes de ne pas faire n’importe quoi pour plaire à l’industrie, au nom de la culture faites des créations sans vous soucier de ce qui se vend ou ne se vend pas. Autrement une fille comme moi n’aurait jamais fait « L’OSTIE DE SHOW ».

Tout au long du Gala nous avons eu droit à plusieurs performances toutes aussi belles les unes des autres, comme celle de Jean-Michel Blais récipiendaire du prix Hagood Hardy qui nous a offert au piano la pièce du compositeur Michel Corriveau le récipiendaire du prix de Compositeur de Musique de l’image de l’année que l’on connait pour ses musiques de films et d’émissions de télévision. Un pot-pourri de quelques chansons de Robert Charlebois avant la réception du prix Excellence par Diane Tell, Jérôme Charlebois, Émile Bilodeau et Daniel Boucher qui sans aucun doute est la réincarnation artistique de Robert Charlebois. Nous avons eu droit à une interprétation trilingue par Beyries, Vincent Vallières et Matiu d’une chanson de Leonard Cohen , récipiendaire du prix Inspiration. Ariane Brunet et Alexandre Poulin ont fait une chanson de Claude Dubois. Et pour clore en beauté, ce trop long Gala de plus de trois heures, nous avons eu droit à une performance d’Andréanne A. Malette, Stéphane Moraille et Geneviève Leclerc qui ont fait quelques chansons qui sont devenues de nouveaux classiques de la SOCAN. Malheureusement ce Gala trop long aura découragé plusieurs convives qui ont quitté avant la fin et notre trio final a chanté devant une salle presque vide.

La Liste des prix et des gagnants de la soirée.

Prix empreinte culturelle : Lingberg Robert Charlebois/Claude Péloquin
Auteur-compositeur de l’année : John Nathaniel
Prix international : Cristobal Tapia de Veer
Prix hommage: Monique Leyrac
Prix excellence : Robert Charlebois
Prix inspiration : Leonard Cohen
Éditeur de l’année : Éditorial Avenue
Compositeur à l’image de l’année : Michel Corriveau

Classiques de la Socan :

Si Dieu existe
Claude Dubois, Éditions musicales Pinguoin

J’ai souvenir encore
Claude Dubois, Éditions musicales Pinguoin, Production LCL musique

Ailleurs
France D’amour, Louise Lamarre, Mario Lessard, Éditions France D’Amour, Éditions Tacca enr.

Animal
France D’amour, Louise Lamarre, Mario Lessard, Éditions France D’amour, Éditions Tacca enr.

Mon frère
France D’amour, Lynda Lemay, Guy Tourville, Éditions France D’amour, Éditions Tacca enr.

Cash City
Luc De Larochellière, Marc Pérusse, Éditions Janvier/Kennebec Musique

Six pieds sur terre
Luc De Larochellière, Marc Pérusse, Éditions Janvier/Kennebec Musique

Si je te disais reviens
Luc De Larochellière, Kennebec Musique

La légende de Jimmy
Diane Tell, Luc Plamondon, Michel Berger, Plamondon Publishing

La fille aux bas nylon
Julien Clerc, Luc Plamondon, Jean Roussel, Julien Clerc, Entreprises L. Mondon, Éditions Crécelles, Sidonie

Closer Togheter
The Box, Jean-Marc Pisapia, Guy Pisapia, Luc Papineau, Jean-Pierre Brie, Blue Image Music

Chansons populaires francophones

33 tours
2Frères, Alexandre Poulin, Éditions Gémeaux enr.

Qu’est-ce que tu dirais
2Frères, Steve Marin, Éditions du Baume, Éditions Marcha

Polaroïd
Alex Nevsky, Gabriel Gratton, Mathieu Laliberté, Avenue Éditorial, Éditions Eldorado

Belle infirmière
Jonathan Painchaud, L-A be

Karim & le Loup
Karim Ouellet, Claude Bégin, Coyote Records

Miami
Ariane Moffat, Franck Maras, Éditions Mo’Fat

Éclat
Alexe Gaudreault, John Nathaniel, Mariane Cossette-Bacon, John Nathaniel Productions, Musicor

Des coeurs par la tête
Claude Bégin, Coyote Records

Montréal
Ian Kelly, MMIM, David Murphy & cie

J’aime les oiseaux
Yann Perreau, Tante Blanche, David Murphy & cie, Editions à Milor

Chanson populaire anglophone

Turn You Love
Half Moon Run, Dylan Phillips, Devon Portielje, Conner Molander, Isaac Symonds, Indica Records

Chanson international

Kiss me
Olly Murs, Yannick Rastogi, Zacharie Raymond, Gary Derussy, Taio Cruz, Olly Murs, Steve Robson, Lindy Robbins, Kobalt Music Publishing Ltd Canada

Chanson étrangère
At The Moon
Milow, Gianluca Presti, Tammy Infusino, Sonic Concierge, BMG Rights Management Canada

Prix de la chanson virale
Where The @
Dead Obies, Snail Kid, Yes McCan, O.G. Bear, 20some, Jo RCA, VNCE, Third Side Music inc.

Prix Musique Country
Laurie LeBlanc

Prix Musique Électronique
Marie Davidson

Prix Musique Urbaine
Dead Obies

Prix Révélation
Charlotte Cardin

Prix Jan V. Matejeck (Nouvelle musique classique)
Nicole Lizée

Prix Hagood Hardy (Musique instrumentale)
Jean-Michel Blais

Prix autorisé à vous divertir
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Musique de télévision (national)

Fiction
Mayday
Anthony Rozankovic, Cinéflix Média Inc, Ote Media Management LP

Fiction comédie
Les gags
Scott Price, Edi-Sprice enrg. Rozon Canada

Émission de variété affaires publiques
Le Tricheur
Jean-Phi Goncalves, Éditions TM

Émission jeunesse
Salmigondis
Sébastien Watty Langlois, Téléfiction enr.

Prix musique pour une série télé internationale

How It’s Made
Rudy Toussaint, Tiger Music, Discovery Networks Music Publishing, Éditions Marie Claire, Éditions How it’s made

Mayday
Anthony Rozankovic, Cinéflix Média, Ole Media Management LP

Musique de film

Swept Under
James Gelfand, Louise Tremblay, Éditions de Musique J B

 

Sujets connexes

%d bloggers like this: