Soirée haute en décibels au MTelus avec Arch Enemy et Trivium

Trivium

En un dimanche pluvieux, je me suis rendu au MTelus pour assister aux concerts métals de deux têtes d’affiche de la scène mondiale : Trivium et Arch Enemy avec en première partie While She Sleeps, Fit For An Autopsy.

Trivium est venu nous présenter son dernier album The Sin and the Sentence, sorti en 2017. Dès les premières notes de la chanson The Sin and the Sentence, la foule a été conquise. Des éclairages fantastiques faisaient briller le groupe et une banderole en arrière plan rappelait des dessins égyptiens sur cette scène magnifique. Le batteur était surélevé, le son était excellent, on entendait très bien les paroles et la guitare; la basse et la batterie enveloppaient le tout. Le groupe semblait en grande forme et le chanteur Matt Heafy a su rapidement mettre la foule dans sa poche en comparant le public de Montréal, meilleure que celui de New York.

Tout s’est très bien déroulé malgré les troubles techniques du bassiste. Chaque musicien a bien occupé la scène en changeant de côté et le chanteur/guitariste nous a montré ses prouesses techniques en échangeant les solos avec le guitariste. Ce fut une très bonne performance du groupe, pour les avoir vu à leur début. Le chanteur a opté pour une voix plus claire,  et il lancé quelques ‘growl’ typiques.

Durée du spectacle: 1 heure 15.

1-The sin and the sentence
2-Down from the sky
3-Betrayer
4-Until the World Goes Cold
5-Like Light to the Flies
6-Rain
7-Dusk Dismantled
8- Strife
9-The Heart From Your Hate
10-Kirisute Gomen
11-Thrown Into the Fire
12-In waves

 Arch Enemy

Suite au changement de décor et d’instruments, Arch Enemy est monté sur scène pour présenter les chansons du dernier opus Will to Power, sorti en mai 2017.

Le tout a commencé avec la chanson The World Is Yours. Dès cet instant, on a senti que la chanteuse Alissa White-Gluz était heureuse d’être sur scène vue qu’elle est originaire de Montréal. Elle nous a dit aussi qu’elle était fière de faire son premier Metropolis (MTelus) en tant que tête d’affiche avec Arch Enemy.

Petite oubli pour elle, car c’était la seconde fois qu’elle se produisait dans cette salle de la rue Sainte-Catherine.  La première fois c’était en 2014 pour l’album War Eternal. Le groupe a enchaîné avec la chanson Ravenous, Stolen life et War Eternal. Pour cette tournée heavy métal, on a mis la pédale au fond côté éclairages, ainsi les jeux de lumière étaient exceptionnels.

Alissa, une excellente Frontwoman chante avec une voix claire et passe aux cris plus graves. Elle est très énergique sur scène et met la foule de son côté en brandissant un drapeau du Québec. Les deux guitaristes s’échangeront les solos en jouant quelques fois dos à dos, puis dès qu’on entendra les solos de Michael Amott, on reconnaitra le son du typique groupe. Changement de décor ultra rapide au milieu de leur prestation, chanteuse Québécoise d’un groupe métal au rayonnement su la scène mondiale,  Arch Enemy a réussi haut la main, ce spectacle.

Durée du spectacle: 1.15

Nous sommes désolés, nous aurions voulu vous présenter des photos originales mais malheureusement après nous avoir accrédités pour la prise de photos, à la dernière minute, on nous a retiré cette accréditation.

Merci à Evenko et Greenland de leur invitation

1-The World Is Yours
2-Ravenous
3-Stolen Life
4-War Eternal
5-My Apocalypse
6-Blood in the Water
7-You Will Know My Name
8-The Race
9-The Eagle Flies Alone
10-As the Pages Burn
11-Dead Bury Their Dead
12-We Will Rise
13-Avalanche
14-Snow Bound
15-Nemesis

mm

par 

Grand connaisseur de la scène heavy metal, Sébastien a cet oeil de lynx affuté qui lui permet de capturer avec sa caméra des photos exceptionnelles des artistes qu'il aperçoit sur scène et de décrire avec justesse leurs performances.

Sujets connexes

%d bloggers like this: