La visite du chef Christophe Eschenbach restaure le jeu de l’ OSM à sa splendeur d’antan

Le chef allemand Christophe Eschenbach a redoré le blason de l’OSM pour lui refaire revivre la musique de Tchaïkovsky à la hauteur de l’époque où chaque saison estivale nous en berçait des semaines durant! Après une vaillante interprétation (sans plus) du Concerto pour violon en compagnie du soliste d’origine lithuanienne Julian Rachlin, Eschenbach a mené l’orchestre avec le raffinement d’un…

Lire la suite
%d bloggers like this: