Last night I dreamt that somebody loved me : question d’équilibre entre jeu et texte

La quête du bonheur : vaste sujet auquel s’attaque Éric Bernier dans Last night I dreamt that somebody loved me. Avec l’aide de danseurs et de références musicales pop, il (le comédien, pas l’homme, du moins, on espère !) s’attache à analyser son expérience de vie pour tenter de répondre à un objectif, ou plutôt pour expliquer pourquoi sa vie lui semble…

Lire la suite
%d bloggers like this: